Urgent

Pollution atmosphérique : Sait-on ce que l’on respire ?

Accueil / 20 juillet 2014

L’air que l’on respire est de plus en plus pollué. Rester à l’intérieur n’est pas moins nocif car les locaux sont tous aussi contaminés ! Quels sont ces polluants et leurs effets sur notre santé et l’environnement ? Comment y remédier ?

pollution
Nous consommons environs 15 000 litres d’air par jour soit 15 Kg : la qualité de l’air que nous respirons est donc indispensable à notre santé ! Malheureusement cette qualité ne cesse de se dégrader, provoquant un effet en chaîne catastrophique pour notre santé et la planète en général.
L’urbanisation croissante, la construction d’usines, l’augmentation de la circulation de véhicules vétustes sont les principales causes de cette pollution atmosphérique.

La pollution de l’air est causée par l’introduction de polluants dans l’environnement qui ont un impact certain sur notre santé et l’environnement :
-Le monoxyde d’azote et le dioxyde d’azote : rejeté par les véhicules, il provient de la combustion des atomes de diazote présents dans l’air. C’est un gaz à odeur désagréable qui peut irriter le système respiratoire et freiner la croissance des plantes en participant à l’eutrophisation et l’acidification chronique des écosystèmes
-L’ozone : créé sous l’action des rayons solaires et de la chaleur par la transformation des oxydes d’azote provenant des véhicules et industries. C’est un gaz irritant qui peut attaquer les muqueuses des yeux et voies respiratoires. C’est aussi un important gaz à effet de serre
-L’ammoniac : rejeté par les industries (notamment pour la production de matériel réfrigérant), c’est un gaz à odeur âcre qui inflige des dégâts à la végétation et nuit aux écosystèmes fragiles
-Les poussières fines : mélange complexe de composants microscopiques provenant de la combustion incomplète de combustibles et carburants
-Nous ne sommes pas protégés à l’intérieur de nos maisons ! L’air de nos locaux est contaminé par divers polluants :
-Les polluants venant de l’extérieur (voir ci-dessus)
-Les polluants venant des combustions intérieures (cuisson au gaz, utilisation d’appareils électroniques, feu)
-Le tabac qui génère des particules néfastes
-Les composés organiques volatiles des matériaux de construction, colles, peintures, vernis, produits ménagers, etc.
-Les pesticides, allergènes, aéro-contaminants, l’amiante, le radon, etc.
Quelques chiffres sur les dégâts pour notre santé :

Causes de décès dans la pollution de l’air extérieur

•40 % cardiopathies
•40 % accident vasculaire cérébral
•11 % bronchopneumopathies
•6 % cancer du poumon
•3% infections aiguës des voies respiratoires inférieures chez l’enfant

Causes de décès dans la pollution de l’air intérieur

•34 % accident vasculaire cérébral
•26 % cardiopathies
•22 % bronchopneumopathies
•12 % infections aiguës des voies respiratoires inférieures chez l’enfant
•6 % cancer du poumon

Source : http://www.notre-planete.info/actualites/3977-morts-pollution-atmospherique

Dans le but de réduire la pollution atmosphérique, le Sénégal a mis en place un centre de mesure de la qualité de l’air. Nous pouvons réduire cette pollution suffocante et des mesures pour atténuer les impacts négatifs existent !
À l’échelle individuelle
•Éviter si possible les véhicules motorisés et préférer la marche à pied ou le vélo
•Aérer l’intérieur des maisons plusieurs fois par jour
•Bien régler ses appareils électroniques et électriques et limiter leur utilisation
•Préférer les produits recyclés
•Utiliser des produits d’entretien et d’hygiène bio qui contiennent moins d’agents chimiques


Étiquettes : , , , , , , , ,



Vision Verte




Article précédent

Faire moins d'enfants pour limiter le réchauffement climatique ?

Article suivant

Education environnementale : La deuxième phase du programme lancée pour sauver le littoral ouest-africain





Vous aimerez aussi


Plus d'articles

Faire moins d'enfants pour limiter le réchauffement climatique ?

L'effort à long terme nécessaire pour maintenir un bien-être collectif qui soit en équilibre avec l'atmosphère et le climat...

20 July 2014