Urgent

Abdoulaye BaldA� : « Le dA�veloppement durable nA�cessite un changement de comportement »

Accueil / 30 juillet 2014

Cheap minomycin indications abdoulaye-Bibi-Balde
Le dA�veloppement durable passe par des changements dans les modes de production et de consommation, a rappelA�, lundi A� Dakar, le ministre de la��Environnement et du DA�veloppement durable, Abdoulaye BaldA�, soulignant la��importance de la prA�servation et de la protection des ressources naturelles.

« L’environnement est extrA?mement sensible pour un dA�veloppement durable », a-t-il avancA� en prA�sidant la cA�rA�monie officielle d’un panel sur « L’intA�gration sous rA�gionale : quelles approches pour un dA�veloppement durable ».

« Le fait de changer nos modes de production et de consommation est important, pour nous inscrire dans la dynamique du dA�veloppement durable », a-t-il dit au cours de cette rencontre comptant pour la journA�e dA�diA�e A� son dA�partement, dans le cadre de la 23 e A�dition de la Foire internationale de Dakar (FIDAK), qui prend fin jeudi.

Le thA?me de ce panel est da��actualitA� en ce qua��il renvoie aux prA�occupations actuelles relatives A� une dA�gradation alarmante des ressources naturelles et de la��environnement mondial en gA�nA�ral.

Des diffA�rentes expA�riences proposA�es en matiA?re da��intA�gration africaines, il sa��agit de prendre en compte les A�lA�ments les plus importants pour faire face la��A�rosion cA?tiA?re et arriver A� un changement de vA�cu, par le biais de stratA�gies de partenariats et de protection partagA�es, a prA�conisA� le ministre de la��Environnement et du DA�veloppement durable.

Selon lui, des exemples da��intA�gration ont A�tA� dA�veloppA�s par la��Agence des A�co-villages, celle de la Grande muraille verte, ainsi que le Programme national de la��aquaculture et la Mission da��observation du littoral ouest africain (MOLOA), un mA�canisme de coopA�ration pour la gestion du trait de cA?te et la rA�duction des risques littoraux en Afrique de la��Ouest.

« Cette animation scientifique est un espace da��A�changes, de critiques et de discussions sur diffA�rents domaines de la thA�matique », a dA�clarA� M. BaldA�, notant que le choix du thA?me rend compte de la��ampleur de certains problA?mes environnementaux. Il a citA� les feux de brousse, les changements climatiques, la��A�rosion cA?tiA?re, les inondations, la salinitA� des terres et la dA�sertification, entre autres.

Des problA?mes parmi d’autres qui « engagent notre responsabilitA� et appellent des solutions concrA?tes et urgentes A� mettre en A�uvre pour le bien A?tre de toutes les populations », a-t-il dit.

A la��instar des pays de la sous-rA�gion, a-t-il soutenu, « le SA�nA�gal sa��est engagA� dans une politique de prA�servation et de protection des ressources naturelles et de la��environnement, en vue da��impulser un dA�veloppement A�conomiquement viable, socialement A�quitable et A�cologiquement soutenable ».

« Cette vision partagA�e par le chef de la��Etat (Macky Sall) est le soubassement de tous les efforts consentis par notre pays pour faire face aux impacts du changement climatique rendant de plus en plus difficile la��existence humaine », a soulignA� le ministre de la��Environnement et du DA�veloppement durable.

D’aprA?s Abdoulaye BaldA�, « le dA�fi actuel, consiste A� asseoir un nouveau paradigme dans nos maniA?res de faire, de produire et de consommer pour asseoir les bases de ce dA�veloppement durable. Cela nA�cessite un engagement citoyen de chacun de nous pour faire de la protection de la��environnement une vA�ritable rA�alitA� », a-t-il insistA�.

Aussi le SA�nA�gal « sa��est rA�solument lancA� dans une stratA�gie nationale de dA�veloppement durable, intA�gratrice, globale, basA�e sur les problA?mes et prA�occupations nationales », a-t-il poursuivi.

Dans cette perspective, les A�changes et discussions sur cette problA�matique permettront de passer en revue diffA�rentes expA�riences et de faire une analyse critique de la situation da��exA�cution des diffA�rentes politiques de la sous-rA�gion en matiA?re de dA�veloppement durable, selon Abdoulaye BaldA�.

« J’invite le comitA� scientifique de ce panel A� capitaliser les conclusions de cette journA�e da��A�changes pour A�laborer un rapport qui sera un support A� nos diffA�rents programmes sur le dA�veloppement durable », a dit le ministre de la��Environnement et du DA�veloppement durable.
SBS/BK
aps purchase Bentyl Flomax reviews


Étiquettes : , , , , ,



Vision Verte




Article précédent

La Nasa publie des photos de la plus grosse A�ruption solaire jamais observA�e

Article suivant

HaA?dar El Ali : A� dans le domaine A�cologique, Macky Sall a ratA� le coche A�





Vous aimerez aussi


Plus d'articles

La Nasa publie des photos de la plus grosse A�ruption solaire jamais observA�e

SCIENCES L'agence spatiale a filmA� l'une des plus grandes A�ruptions solaires... regarder!!!! http://www.dailymotion.com/video/x2des1o_la-nasa-publie-des-photos-de-la-plus-grosse-eruption-solaire-jamais-observee_news?start=48...

29 July 2014