Urgent

Voiture hydrogène: Toyota triple sa production

Accueil / economie verte / energie / international / 23 janvier 2015

Le géant japonais Toyota vient d’annoncer le triplement de sa production de voitures à pile à combustible roulant à l’hydrogène, « Mirai », pour répondre à l’engouement suscité par cette berline disponible depuis mi-décembre au Japon.
voiture-hydrogene
Les capacités de fabrication vont « passer de 700 unités par an en 2015 à environ 2.000 en 2016 et 3.000 en 2017 », indique le constructeur dans un communiqué. « Au vu des 1.500 commandes reçues dans l’archipel au cours du premier mois et des lancements prévus plus tard dans l’année en Europe et aux Etats-Unis, il a été décidé d’ajuster la structure pour s’adapter au niveau de la demande pour ce véhicule », explique Toyota.

Le groupe formulera de nouveaux objectifs de ventes « une fois pris en compte, dans chaque région, l’équipement en stations de recharge (encore peu nombreuses, NDLR), les politiques énergétiques, les subventions à l’achat, l’intérêt des consommateurs, les régulations environnementales et d’autres facteurs ».

Prévisions dépassées

Toyota a largement dépassé ses prévisions initiales énoncées mi-novembre: il espérait alors écouler 400 exemplaires au Japon d’ici à fin 2015.

Compte tenu des vertus écologiques de « Mirai » (qui ne rejette pas de dioxyde de carbone – CO2) et de son prix très élevé de 7,23 millions de yens (environ 50.000 euros, taxe comprise), ce sont surtout des entreprises et des administrations qui ont manifesté leur intérêt (60%), les 40% restants étant le fait de particuliers.


Étiquettes : , , , ,



Vision Verte




Article précédent

Près de 80 députés sénégalais sont opposés à la construction de l'arène nationale de lutte sur le site du technopole à Pikine (banlieue de Dakar)

Article suivant

EN TOURNEE A MATAM : L’ECOLOGISTE  ALI HAYDAR EXHORTE LES POPULATIONS A PANSER LES MAUX DONT SOUFFRE L’ENVIRONNEMENT





Vous aimerez aussi



0 commentaire


Laisser un commentaire


Plus d'articles

Près de 80 députés sénégalais sont opposés à la construction de l'arène nationale de lutte sur le site du technopole à Pikine (banlieue de Dakar)

Près de 80 députés sénégalais sont opposés à la construction de l'arène nationale de lutte sur le site du technopole...

21 January 2015