Urgent

Programme national de la��autosuffisance : Le gouvernement face A� de lourdes contraintes

Accueil / agriculture-peche-foret / economie verte / 4 février 2015

Pour sa premiA?re annA�e de mise en A�uvre, le Programme national da��autosuffisance en riz (Pnar) a enregistrA� des rA�sultats encourageants. Mais de lourdes contraintes empA?chent encore la rA�alisation de la��objectif da��autosuffisance en riz en 2017. Ces questions ont A�tA� hier au centre da��un Conseil prA�sidentiel qui sa��est tenu au palais de la RA�publique.

Le chemin qui mA?nera le SA�nA�gal A� la��autosuffisance en riz en 2017 risque da��A?tre bien ardu. La��objectif dA�fini par le PrA�sident Macky Sall reste encore hors de portA�e du fait de nombreuses contraintes. Hier, un Conseil prA�sidentiel sa��est penchA� sur ces goulots da��A�tranglement qui empA?chent le SA�nA�gal de se dA�partir de sa dA�pendance envers les pays exportateurs de riz. La rencontre prA�sidA�e par Macky Sall sa��est appesantie sur les voies et moyens A� mettre en A�uvre pour lever ces contraintes qui empA?chent le programme national da��autosuffisance en riz (Pnar), formulA� par le SA�nA�gal dans le cadre du volet agricole du Plan SA�nA�gal A�mergent (Pse), da��atteindre ses objectifs. Selon le PrA�sident Macky Sall, ces contraintes concernent essentiellement la commercialisation. Le Directeur de la SociA�tA� da��exploitation des terres du delta (Saed) Samba KantA� renchA�rit en expliquant que le systA?me financier national ne prend pas en compte ce volet. De ce fait, les retards dans la commercialisation induisent un impact sur le remboursement des crA�dits et retardent et empA?chent les possibilitA�s de double culture. Dans le systA?me irriguA� comme dans le processus de transformation du riz, la question A�nergA�tique reste un facteur de renchA�rissement des coA�ts. Selon Dr Samba KantA�, ca��est mA?me le poste le plus A�levA� dans le compte da��exploitation des producteurs, la lourdeur des charges A�tant notamment le rA�sultat de la��application de la prime fixe par la SociA�tA� nationale da��A�lectricitA� (Senelec). A ces problA?mes sa��ajoutent des contraintes techniques liA�es notamment A� la vA�tustA� et A� la��insuffisance des amA�nagements. Dr KantA� donne la��exemple de la rA�gion de Matam oA? il souligne la nA�cessitA� da��accroA�tre les pA�rimA?tres et de renforcer les efforts en matiA?re de maA�trise de la��eau.

Une production en hausse de 28%
MalgrA� tout, les autoritA�s gardent leur optimisme. En effet, le directeur de la Saed A�nonce des rA�sultats trA?s positifs pour la premiA?re annA�e de mise en A�uvre du Pnar. Par rapport A� 2013-2014, le directeur de la Saed note une augmentation de la production nationale de plus de 28%, soit 430A�973 tonnes de paddy. Cette performance est le rA�sultat da��un record da��emblavure avec 60612 ha et des rendements supA�rieurs A� 7 tonnes par hectare avec mA?me des pointes A� 12 tonnes A� la��hectare, souligne Dr KantA�. La Caisse nationale de crA�dit agricole a aussi A�tA� A� la hauteur de ces ambitions. Elle a relevA� de 50% les crA�dits de campagne en les portant A� 6 milliards de francs. Dr KantA� relA?ve que globalement, pour cette premiA?re annA�e de mise en A�uvre, le Pnar connaA�t un pourcentage de rA�alisation de 83%. A�La��autosuffisance en riz entier est aujourda��hui atteint. A�a fait partie des rA�sultats majeurs de cette premiA?re annA�e de mise en A�uvre du PnarA�, se rA�jouit Dr KantA�. Le ministre de la��Agriculture Pape Abdoulaye Seck na��est pas loin da��A�prouver le mA?me enthousiasme. Il explique en effet que le cap dA�fini par le PrA�sident est A� la portA�e du SA�nA�gal si la��on sait que les rendements rA�els sont A� 30- 40% des rendements potentiels. A�Il y a da��importants gains de productivitA� A� faireA�, souligne Dr Seck qui prA�cise que le SA�nA�gal va miser sur la hausse des rendements et des superficies emblavA�es. A�Les importations de riz sont coA�teuses et ne peuvent perdurerA�, exhorte le PrA�sident Macky Sall. Il en appelle ainsi A� la��ensemble des acteurs A�afin de porter avec le gouvernement, ce combat hautement stratA�gique pour qua��en 2017, le SA�nA�gal relA?ve le dA�fi de la��autosuffisance en rizA�.

le quotidien

  Msc marc mentat price Bentyl without prescription nolvadex without prescription


Étiquettes : , , , , , ,



Vision Verte




Article précédent

(Video) DA�couvrez Jonathan, 183 ans, la plus vieille crA�ature terrestre

Article suivant

Autosuffisance en riz en 2017 : A� Un challenge largement A� notre portA�e A�, selon le chef de la��Etat





Vous aimerez aussi



0 commentaire


Laisser un commentaire


Plus d'articles

(Video) DA�couvrez Jonathan, 183 ans, la plus vieille crA�ature terrestre

Il a la peau ridA�e, ne voit plus trA?s bien et A�prouve des difficultA�s A� avaler. De moindre maux compte tenu...

3 February 2015