Urgent

lancement de l’operation  » karangue » pour rendre dakar propre

Accueil / dechets / eaux-assainissement / pollution-nuisance / proprete / 5 février 2015

Le service national d’hygiène veut rendre Dakar propre

Rendre le département de Dakar propre, c’est l’objectif que s’est fixé le service national d’hygiène a travers l’opération dénommée « karangue » lancé, hier, à la medina. Cette opération mise en place permettra de sensibiliser, de renforcer, d’améliorer la salubrité et de sauvegarder la santé des populations.

D’après le major du service national d’hygiène, Alla NgomNgom, cette opération « correspond à un renforcement des moyens organiques de nettoyage qui, pour lui,  » permettra d’atteindre le maximum de domiciles et de voies publiques ». « On réunit les moyens organiques de l’unité, 41 agents avec 7 véhicules d’intervention » indique Major Alla Ngom qui souligne, par ailleurs, que l’opération « karangue » est menée tous les premiers mercredis et les derniers de chaque mois. Sur ce, il précise: « Aujourd’hui, c’est Medina qui est à l’honneur, mais on va poursuivre l’opération sur toutes les communes de Dakar pour améliorer la salubrite « .

Cependant, Major Alla Ngom d’informer que les études faite a Lomé ont montré  » qu’en agissant sur l’environnemt , sur la pollution de l’air, sur l’insalubrité, on peut réunir 13 millions de déchets par an ». C’est pourquoi, dit-il faut changer « le comportement des populations par rapport au dépôt de gravats, de ferraille qui nuisent gravement à la santé ». Ainsi demande-t-il « aux populations de se prévenir par ce qu’il y a des maladies qu’on ne peut pas guerir , mais qu’on peut éviter grâce à la prévention ».

Maire de la commune de MedinaMedina, Cheikh Bamba Fall a magnifié cette campagne. Pour le maire de la Medina,  » cette campagne qui consiste à sensibiliser, reprcela même si ça vaut le coup est à saluer ». « L’indiscipline commence à faire règle dans notre département, l’encombrement, les gravats, l’insalubrité et pas mal de problèmes, tout cela requiert l’intervention du service d’hygiène », explique le maire de la Medina.


Étiquettes : , , , ,



Vision Verte




Article précédent

L'Etat invité à renoncer à construire l'arène nationale de lutte dans les Niayes

Article suivant

Des défis encore importants en matière de conservation des zones côtières et maritimes (Directeur)





Vous aimerez aussi



0 commentaire


Laisser un commentaire


Plus d'articles

L'Etat invité à renoncer à construire l'arène nationale de lutte dans les Niayes

Les organisations de la société civile environnementale demandent à l'Etat de renoncer à construire l'arène nationale...

4 February 2015