Urgent

un requin fossile vivant qui manque de mordant

faits divers / 18 février 2015

Un requin exceptionnellement rare a été capturé fin janvier 2015 au large de l’Australie. Effrayant d’apparence, avec 300 dents alignées sur 25 rangées, et une apparence d’anguille gonflée aux amphétamines, ce requin de 2 mètres de long est une merveille de la nature, bien moins terrifiante que l’on pourrait penser.

Requin « fossile vivant »

Qualifié de « fossile vivant » par les biologistes, les Chlamydoselachus Anguineus – à vos souhaits – ont des antécédents remontant à quelque 80 millions d’années. Plus communément appelée requin frangé, à tunique ou à collerette du fait de ses branchies majestueuses, on le trouve dans les oceans Atlantique et Pacifique.

Une espèce heureusement protégée par son mode de vie.

Si cette espère est connue depuis la fin du 19ème siècle, ce n’est qu’en 2004 que des images vidéo en ont été saisies, lorsqu’un spécimen est sorti de son habitat naturel.

 

 

 


Étiquettes : , , , ,



Vision Verte




Article précédent

Trottoirs dégagés, espaces verts… : Les Dakarois saluent le renouveau urbain

Article suivant

7214 tonnes collectées entre le 30 janvier 2015 et le 5 février 2015





Vous aimerez aussi



0 commentaire


Laisser un commentaire


Plus d'articles

Trottoirs dégagés, espaces verts… : Les Dakarois saluent le renouveau urbain

  Avec le programme « Ville verte » en cours d’exécution, Dakar n’offrira plus l’image d’une ville où la crasse...

17 February 2015