Urgent

7214 tonnes collectées entre le 30 janvier 2015 et le 5 février 2015

Accueil / agriculture-peche-foret / economie verte / 19 février 2015

Dans la région de Kolda, la compagne de commercialisation de l’arachide, ouverte depuis le 9 décembre 2014, se déroule timidement. 7 214 tonnes ont été collectées, dans la période du 30 janvier 2015 au 5 février 2015, pour une valeur de 1 milliard 442 millions 815 mille 400 francs CFA.

Le département de Vélingara a enregistré 3 018 tonnes d’arachides collectées, contrairement au département de Médina Yoro Foula et de Kolda qui ont enregistré respectivement 1 552 et 2 643 tonnes. « En effet, sur les 243 points de collecte primaire, 40 sont actuellement fonctionnels dont 11 dans le département de Kolda, 22 à Vélingara et 7 à Médina Yoro Foulah », explique Mamadou Badiane, directeur régional du développement rural (DRDR).

Selon lui, sur les 112 opérateurs agréés au niveau régional, 12 ont réellement démarré la collecte des graines d’arachide : 8 dans le Kolda, 3 à Vélingara et 1 à MYF. « Les autres opérateurs sont en train de collecter des graines et par conséquent, de constituer des stocks au niveau local, sur la base de bons, en attendant d’avoir les financements sollicités auprès de la Caisse nationale de crédit agricole du Sénégal (CNCAS) de Kolda. La cession des graines est observée au niveau des luuma et marchés urbains avec des prix variés et divers», explique-t-il.

Ce retard dans l’obtention des financements par la CNCAS ne milite pas en faveur d’une bonne campagne de commercialisation de l’arachide. Nombreux sont les producteurs qui écoulent leurs graines au niveau des marchés hebdomadaires de la capitale du Fouladou à 175 francs le kilogramme. Ceci pour subvenir aux besoins de leurs familles. Contrairement au prix normal de 200 F le kilogramme fixé cette année par l’Etat du Sénégal, l’arachide décortiquée se vend à 350 francs le kg. A en croire le directeur régional, le département de Kolda a enregistré un cumul de 2 643,7 tonnes collectées par 8 opérateurs au niveau de 11 points fonctionnels. « Au niveau du département de Vélingara, seuls la SEDAB, la SODEVOL et Mademba Khary NIANG ont réellement démarré la collecte de l’arachide, avec un cumul de 3 018, 377 tonnes ”, fait-il savoir.


Étiquettes : , , ,



Vision Verte




Article précédent

un requin fossile vivant qui manque de mordant

Article suivant

Ali Haïdar, ancien ministre de l’Environnement dénonce le pillage de la forêts





Vous aimerez aussi



0 commentaire


Laisser un commentaire


Plus d'articles

un requin fossile vivant qui manque de mordant

Un requin exceptionnellement rare a été capturé fin janvier 2015 au large de l’Australie. Effrayant d’apparence, avec...

18 February 2015