Urgent

Les mafias du trafic da��animaux poussent les espA?ces A� la��extinction

Accueil / agriculture-peche-foret / catastrophe / economie verte / international / 23 février 2015

La diversitA� animale est attaquA�e de toutes parts et mise en pA�ril par les trafics en tout genre, notamment celui de la��ivoire. Des mafias font fortune sur le dos des extinctions animales et la criminalitA� environnementale ne semble pas avoir de limites.


Les biodiversitA�s marines et animales sont attaquA�es de toutes parts par la��humanitA� dA�voreuse da��espaces et de ressources alimentaires. La biodiversitA� recule partout et A� grande vitesse lA� mA?me oA? elle est dite protA�gA�e, dans ces prA�tendus sanctuaires et aires qui donnent bonne conscience aux Etats et aux A�cologistes de papier.

Ces espaces sont assiA�gA�s. Quoi de mieux pour les rA�seaux criminels que ces vastes A�tendues guA?re dA�fendues et leurs alentours oA? se concentrent des fourrures, des cornes et des dA�fenses, des sacs de luxe, des A�cailles aphrodisiaques et des vA�sicules biliaires anti rhumatismalesA�?

Quoi de mieux que la dA�forestation dA�bridA�e pour piA�ger les animaux dans un habitat A�ventrA� et dA�vastA�A�? Les parcs nationaux deviennent des rA�servoirs oA? avec la complicitA� des riverains et des vigiles, le marchA� noir vient remplir ses caddies et faire ses profits en sa��exposant A� des risques pA�naux ou financiers minimes au regard des risques encourus dans des activitA�s anciennes ou parallA?les de trafic de drogue, da��armes ou de fausse monnaie.


– ValeurA�: 10.000 euros environ –

Les exterminateurs de la biodiversitA�

Les mafias environnementales sa��intA�ressent aussi aux stocks gouvernementaux da��ivoire et de cornes de rhinocA�ros provenant de saisies dans les ports, aA�roports et sur la voie publique. Les mA�thodes de pillage sont inventives.

La Cour des comptes de Tanzanie, A� la��aide de balances et de mA?tres, vient de constater que dans la salle forte de la police qui protA?ge les dA�fenses da��A�lA�phants, le nombre y A�tait mais pas le poids.

Toutes les grandes dA�fenses ont A�tA� au fil da��un long travail de filouterie remplacA�es par des petites. Plusieurs centaines de kg da��ivoire a�� 7 000 a�� le kg en Chine a�� ont ainsi pris le chemin de la commercialisation clandestine ou bien sont conservA�es en lieu sA�r par des spA�culateurs convaincus que le cours de la��ivoire na��est pas volatile.


– Caravane de 790 kg da��ivoire A� la��aA�roport de Hong Kong, en juin 2014 –

En Afrique du Sud, un stock stratA�gique de cornes de rhinocA�ros rA�cupA�rA�es dans le parc Kruger A� la��issue da��accrochages de plus en plus meurtriers entre rangers et braconniers a A�tA� volA� dans une salle blindA�e. Ca��est le hold up du siA?cle, un butin da��environ 10 millions a��. La derniA?re cotation du kg de corne en Chine et dans les pays limitrophes est de 100.000 a��. Cette vulnA�rabilitA� des stocks gouvernementaux frappe tous les pays, y compris les Etats-Unis. La��Europe et la France na��A�chappent pas A� ces risques de vols, de dA�tournement et de corruption.

Les mafias qui ont fait fortune sur le dos des extinctions animales ont des techniques rustiques et foudroyantes qui emballent les cours bien plus vite que les agences de notation de Wall Street ou des bourses europA�ennes. Il leur suffit de lancer la rumeur, si possible avec le tA�moignage da��un notable politique, que la corne broyA�e de rhinocA�ros guA�rit le cancer ou a�� nouveautA� a�� que la��os A� moelle des girafes prA�vient et guA�rit le sida pour faire fondre les populations rA�siduelles et gonfler des profits faramineux.

Les exterminateurs de la biodiversitA� travaillent pour notre bien, celui de la��humanitA�. Ils ont sur leurs A�tagA?res de quoi amortir les gueules de bois, rA�sister au sommeil et, par exemple avec le A�A�vinA�A� de tigre, de quoi amA�liorer les performances A�A�du bureau A� la chambre A� coucherA�A�.

Clonidine sales
– Poudre aphrodisiaque da��A�cailles de pangolin –

Par la faute du Net, ces impostures se rA�pandent comme des virus et font des adeptes dans le monde entier. On voit mA?me se dA�velopper la fabrication et le trafic de fausses cornes de rhinocA�ros et de faux venin de cobra. Le vrai venin prA�sentA� comme une amphA�tamine naturelle, trA?s recherchA� par la jeunesse dorA�e de Bombay, se nA�gocie au prix de gros aux alentours de 300.000 a�� le demi-litre.

Effet falaise

La criminalitA� environnementale est crA�atrice da��emplois. La filiA?re est trA?s cloisonnA�e. Il y a les bivouaqueurs, les faiseurs de piA?ges, les vendeurs da��armes et de munitions, les tireurs, les arracheurs (de cornes et de dA�fenses), les transporteurs (souvent des femmes et des mineurs), les tanneurs et autres transformateurs, les logisticiens, les grossistes et les dA�taillants.

purchase atarax
– Saisie de 10 crA?nes de gorille en mai 2014 au Cameroun –

Les compagnies maritimes sont trA?s sollicitA�es, le plus souvent A� leur insu, surtout quand elles transbahutent des conteneurs A� travers le monde. Une nouvelle tendance sa��installe, celle de la caravane aA�rienne. 20 A� 30 passagA?res et passagers du mA?me long courrier transportent chacun dans leurs bagages 20 A� 30 kg da��ivoire pour le compte da��un seul trafiquant et contre une prime A�quivalente A� une centaine da��euros. Bien sA�r tous les frais de voyage sont payA�s par la maison.

Dans la��industrie nuclA�aire on parle de la��effet falaise quand une situation anormale devient en dA�pit des apparences brutalement critique et ingA�rable. Pour ce qui concerne la biodiversitA� animale, la��effet falaise est atteint et dA�passA�. Il faudrait pour rA�tablir la situation et se conformer aux capacitA�s de reproduction de toutes les espA?ces menacA�es une trA?ve totale, un cessez le feu da��une dizaine da��annA�es mais la communautA� politique mondiale dit avoir des guerres plus urgentes A� rA�gler.

reporterre

buy Bentyl


Étiquettes : , , , ,



Vision Verte




Article précédent

SA�nA�gal : PA?che intensive, comment la��Europe nous affame

Article suivant

Les fidA?les catholiques sont appelA�s A� fructifier la terre





Vous aimerez aussi



0 commentaire


Laisser un commentaire


Plus d'articles

SA�nA�gal : PA?che intensive, comment la��Europe nous affame

Surexploitation maritime, pA?che illicite ou sous pavillon de complaisance, accords internationaux iniquesa�� Les ressources...

23 February 2015