Urgent

La��Europe fait une annonce dA�cevante sur le climat

changements climatiques / international / 26 février 2015

Mercredi 25A�fA�vrier, la Commission europA�enne a prA�sentA� sa stratA�gie pour une Union de la��A�nergie. Laquelle prA�voit entre autres des investissements importants dans la��approvisionnement en gaz. PubliA�e le mA?me jour, la contribution de la��Union europA�enne A� la��accord de Paris est peu prA�cise et na��intA?gre ni finance, ni adaptation. La��Europe, leader mondial de la lutte contre le changement climatiqueA�? Peut mieux faire…


Mercredi midi, tout est prA?t dans la salle de presse de la Commission europA�enne pour des annonces fracassantes. A�A�La��Union de la��A�nergie peut stimuler la��intA�gration europA�enne comme la��a fait la CommunautA� europA�enne du charbon et de la��acier dans les annA�es 1950, dA�clare da��emblA�e aux journalistes MaroA? A�efA?oviA?, vice-prA�sident de la Commission europA�enne en charge de la��Union de la��A�nergie. Cette stratA�gie donne une feuille de route complA?te pour une A�nergie plus durable, sA�curisA�e, compA�titive et abordable pour les citoyens et les entreprises.A�A�

Cela fait rA?ver. Mais que dit cette StratA�gie-cadre pour une Union de la��A�nergie rA�sistante, avec une politique de changement climatique tournA�e vers la��avenirA�?

La��Europe premier importateur da��A�nergie au monde

Elle part da��un constatA�: la��Union europA�enne est A�A�la plus grand importatrice da��A�nergie dans le mondeA�A�. Elle importe 53A�% de son A�nergie, pour un coA�t annuel de 400 milliards da��euros. Prix A�levA�s, installations vieillissantes, cadres lA�gislatifs nationaux diffA�rents les uns des autres… La Commission europA�enne estime que A�A�cela ne peut pas continuer ainsiA�A�.

Pour organiser tout cela, le projet da��Union de la��A�nergie repose sur cinq piliersA�: la sA�curitA� A�nergA�tiqueA�; un marchA� A�nergA�tique europA�en intA�grA�A�; la��efficacitA� A�nergA�tiqueA�; la dA�carbonisation de la��A�nergieA�; et la recherche, la��innovation et la compA�titivitA�. Il reprend A� son compte les objectifs du paquet A�nergie-climat 2030, adoptA� en octobre dernier par les chefs da��A�tat des Vingt-HuitA�: rA�duction da��au moins 40A�% des A�missions de gaz A� effet de serre (GES) da��ici 2030 par rapport A� 1990, amA�lioration de 27A�% de la��efficacitA� A�nergA�tique da��ici 2030 et augmentation du partage des A�nergies renouvelables de 27A�% da��ici 2030.

– MaroA? A�efA?oviA?- –

Investissements massifs dans le secteur gazier

Mais dA?s les premiA?res pages, dA�sillusion. La Commission europA�enne propose da��investir massivement dans le secteur gazier, sous couvert de sA�curitA� A�nergA�tique. La��instabilitA� politique en Russie, en Ukraine et en Afrique du Nord, principaux fournisseurs da��A�nergie de la��Europe, la��inquiA?teA�; elle insiste sur une nA�cessaire A�A�diversification des fournisseursA�A�. A�A�Le travail sur le Corridor Gazier Sud doit A?tre intensifiA�, pour rendre la��Asie centrale capable da��exporter son gaz en Europe, indique le document. En Europe du Nord, la mise en place de hubs de gaz liquA�fiA� avec de multiples fournisseurs a grandement amA�liorA� la sA�curitA� de la��approvisionnement. Cet exemple doit A?tre suivi en Europe centrale et en Europe de la��Est, et dans la rA�gion mA�diterranA�enne, oA? un hub gazier mA�diterranA�en est en fabrication.A�A�

La Commission promet de A�A�renforcer son soutien [aux projets da��infrastructures gaziA?res] grA?ce A� la��utilisation de tous les instruments de financement communautaires disponibles, en particulier le futur Fonds europA�en pour les investissements stratA�giques (EFSI)A�A�.

Une perspective qui fait bondir CA�lia Gautier, responsable politiques europA�ennes au RA�seau Action Climat (RAC) FranceA�: A�A�La Commission propose le dA�veloppement da��infrastructures trA?s lourdes et trA?s coA�teuses sur le long terme, qui na��ont rien A� voir avec des solutions da��urgence apportA�es A� la crise russo-ukrainienne.A�A� Pour Yannick Jadot, eurodA�putA� A�cologiste, cesA�A�incroyablesA�A� investissements gaziers sont le rA�sultat de A�A�quatre annA�es de lobby extrA?mement intensif des gaziers A� la��A�chelle europA�enne. La��objectif na��est plus tellement de rA�soudre le problA?me de la sA�curitA� A�nergA�tique par la��efficacitA� A�nergA�tique et la��innovation, mais par la multiplication des fournisseurs.A�A� Miguel Arias CaA�ete, commissaire europA�en A� la��Action climatique et A� la��A�nergie, est lA� pour rassurerA�: A�A�La��Union de la��A�nergie na��a pas pour objet da��utiliser plus de gaz, mais de diversifier ses fournisseurs et de la��utiliser plus intelligemment.A�A�


– Miguel Arias CaA�ete –

A�nergies renouvelables et gaz de schiste au mA?me niveau

La Commission pousse A�galement A� la production domestique da��A�nergie, en mettant sur le mA?me plan A�nergies renouvelables et combustibles fossiles et mA?me les ressources fossiles non-conventionnellesA�: A�A�La production de pA�trole et de gaz de sources non-conventionnelles en Europe, comme le gaz de schiste, est une option, A� condition que les questions da��acceptation du public et da��impact environnemental soient traitA�es de maniA?re adA�quate.A�A�

Le projet da��Union pour la��A�nergie propose cependant aussi des pistes de travail intA�ressantes. La Commission encourage le dA�veloppement de technologies intelligentes pour aider les consommateurs A� contrA?ler leur consommation a�� voire leur production a�� da��A�lectricitA�. Elle propose A�galement de rA�viser toutes les lA�gislations pertinentes sur la��efficacitA� A�nergA�tiqueA�; de dA�velopper unA�A�financement intelligent pour des bA?timents intelligentA�A� pour rendre le bA?ti existant plus efficace sur le plan A�nergA�tiqueA�; de prendre A� bras le corps le problA?me du transport routier et de proposer un nouveau paquet A�nergies renouvelables en 2016-2017…

A�A�Rien pour encadrer une transition A�nergA�tique europA�enneA�A�

Mais tout cela ne va pas assez loin au goA�t de Yannick Jadot. A�A�Ce qui manque terriblement, ca��est la��idA�e de directives europA�ennes qui encadrent la transition A�nergA�tique, estime la��eurodA�putA�. Au contraire, chacun va pouvoir revenir A� ses amoursA�: la France au nuclA�aire, la Pologne au charbonA�A� Les A�nergies renouvelables sont les grandes perdantes de ce processus. A�A�Certains pays comme la France les considA?rent encore comme une contrainte, et non comme une opportunitA�.A�A�

Au mA?me moment, la Commission europA�enne prA�sentait son Plan pour lutter contre le changement climatique aprA?s 2020, intA�grant la A�A� cheap Bentyl contributionA�A�europA�enne A� la��accord de Paris. Pour rappel, les contributions nationales doivent dA�tailler les engagements des pays en matiA?re de rA�duction des A�missions de GES pour la��aprA?s-2020. Les pays dA�veloppA�s et les gros A�metteurs (Europe, A�tats-Unis, Chine…) sont censA�s rendre leurs copies avant le 31A�mars, pour que leurs engagements puissent A?tre A�valuA�s A� la��aune de la��objectif des 2A�C.

Une contribution europA�enne A�A�floueA�A� pour Paris

LA� aussi, dA�ception. La Commission europA�enne reprend dans cette contribution les objectifs du paquet-climat 2030, adoptA� en octobre dernier par les chefs da��A�tat des Vingt-Huit. Mais un A�A�flou artistiqueA�A� subsiste aux dires de CA�lia GautierA�: A�A�La contribution ne dit pas comment les objectifs seront rA�partis entre les A�tats-membres. Rien non plus sur les mesures politiques qui seront mises A� la��oeuvre pour y arriver.A�A�

La contribution intA?gre la��usage des sols dans ses domaines da��action, ce qui na��est pas forcA�ment une bonne nouvelle. A�A�Les forA?ts europA�ennes absorbent plus de carbone qua��elles na��en rejettent. Ca��est en grande partie dA� A� un jeu comptable dans les mA�thodologies europA�ennes de mesure de leurs rejets de gaz A� effet de serre, indique la responsable du RAC dans son communiquA� de presse. La��inclusion des forA?ts signifie donc que les pays ont moins besoin de transformer leur secteur A�nergA�tique, leur secteur des transports, etc, afin de les rendre plus propres.A�A�

Pas da��adaptation, pas de finance

Pas un geste na��a A�tA� fait en direction des pays en dA�veloppement. La��Appel de Lima pour une action climatique de dA�cembre dernier invitait les A�tats A� intA�grer des mesures da��adaptation dans leurs contributions. Mais ce na��est pas obligatoire, et la��Europe sa��en est donc dispensA�e. Rien non plus sur le financement du Fonds vert, autre point da��achoppement A� Lima. A�A�Ce serait dramatique si A�a na��A�voluait pas de ce cA?tA�-lA�, A� cause de la dA�fiance des pays du Sud vis-A�-vis des pays du Nord, notamment au regard des promesses non tenues en matiA?re de financementA�A�, prA�vient Yannick Jadot.

Des changements sont nA�anmoins encore possibles. Cette contribution proposA�e par la Commission doit A?tre validA�e par les A�tats-membres de la��Union europA�enne. Elle le sera soit le 27A�fA�vrier par les ambassadeurs, soit le 6A�mars par les ministres europA�ens de la��Environnement, soit au plus tard les 19 et 20A�mars par les chefs da��A�tat, en cas de dA�saccords persistants.

A�A�Cela constitue une occasion pour les Vingt-Huit da��amA�liorer la contribution europA�enne A� la��accord de ParisA�A�, insiste CA�lia Gautier. Pour Yannick Jadot, ca��est une nA�cessitA�A�: A�A�Si la��Europe ne prend pas le leadership, y compris en montrant la��exemple et pas simplement en faisant mieux que les autres, en montrant que lutter contre le changement climatique est une opportunitA� A�conomique, sociale, dA�mocratique, les nA�gociations vont continuer A� A�chouer. Biaxin online A�A�

reporterre

Bentyl without prescription


Étiquettes : , , , ,



Vision Verte




Article précédent

Les fidA?les catholiques sont appelA�s A� fructifier la terre

Article suivant

Plus de 5T de dA�chets plastiques jetA�es dans les rues par jour (dakar)





Vous aimerez aussi



0 commentaire


Laisser un commentaire


Plus d'articles

Les fidA?les catholiques sont appelA�s A� fructifier la terre

Les fidA?les catholiques sont appelA�s A� fructifier la terre. Pour ce temps de CarA?me, le ComitA� catholique contre...

26 February 2015