Urgent

Abdoulaye Daouda Diallo: ‘’La baie de Hann souffre, cela doit cesser »

Accueil / dechets / pollution-nuisance / proprete / 1 mars 2015

abdoulaye daouda dialloLe ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Abdoulaye Daouda Diallo, a lancé, dimanche, un vibrant plaidoyer pour que ‘’cesse’’ la pollution de la Baie de Hann, située dans la commune du même nom. »La baie de Hann souffre et cela doit cesser »,a martelé Abdoulaye Daouda Diallo, soulignant que 60% des industries de la région de Dakar situées dans cette zone déversent 5 millions de rejets industriels par an, dont 360 mille matières en suspension.

« La baie est aussi devenue le réceptacle de tous les déchets domestiques et engloutit tous les saletés indigestes »,a-t-il encore décrié, avant d’indiquer que « cette situation doit nécessaire cesser, parce que ces pollutions ont des répercussions sur cette zone ».

A titre illustratif, le ministre a noté que les activités de loisir, ainsi le débarquement des produits de la pêche ont abandonné la baie et ses environs, à cause de la forte pollution environnementale.

A cela, il faut ajouter, selon lui, le fait les quartiers situés autour de la Baie de Hann manque d’assainissement et sont en proie aux inondations.

De l’avis d’Abdoulaye Daouda Diallo la situation de la baie de Hann démontre que « les exigences de développement ne doivent pas sacrifier la protection de l’environnement et la préservation des risques et catastrophes ».

Il a annoncé le lancement pour bientôt du « projet gigantesque de dépollution de la baie de Hann », financé, en partie, par l’Agence française de développement (AFD) et la Banque mondiale.

Abdoulaye Daouda Diallo présidait la célébration de la journée mondiale de la protection civile sur le thème : »Protection civile et la réduction des catastrophes dans le cadre du développement durable ».

Celle-ci a été suivie par le lancement officiel du rapport 2014 de la protection civile. C’était en présidence du secrétaire général du ministère de l’Intérieur et de la sécurité publique, Cheikhou Cissé, de la directrice nationale de la police, Anna Sémou Faye.

Le gouverneur de Dakar, Mouhamed Fall, le directeur de la protection civile, le maire de la commune de Hann-Bel-Air, Babacar Mbengue et les populations fortement mobilisées ont pris part à la cérémonie.


Étiquettes : , , , , , ,



Vision Verte




Article précédent

Vandana Shiva, femme courage en guerre contre les OGM et en faveur de la biodiversité

Article suivant

Les changements climatiques sont un défi pour les communes, selon Talla Sylla





Vous aimerez aussi



0 commentaire


Laisser un commentaire


Plus d'articles

Vandana Shiva, femme courage en guerre contre les OGM et en faveur de la biodiversité

Ecologiste, écrivain et féministe Indienne, Vandana Shiva s’est fait un nom dans la lutte pour une semence libre en Inde....

1 March 2015