Urgent

Les bulldozers A� la��A�uvre pour la construction de la��arA?ne

Accueil / catastrophe / 26 avril 2015

Order hyzaar and alcohol La��espace du TechnopA?le de Dakar retenu pour la construction de la��arA?ne nationale est en train da��A?tre balayA�. En plus des engins assurant actuellement le terrassement, le site est fermA� aux visiteurs et autres riverains. Le Quotidien a fait un tour sur les lieux pour sa��imprA�gner du dA�but des travaux. atarax online

Engins Caterpillar terrassent. Des pelles mA�caniques remblaient. La��effet est immA�diat. Les verts marA�cages sont atteints, des monticules sa��aplatissent. Sur la route-corniche qui jouxte le grand domaine du TechnopA?le, du sable est dA�chargA�, manifestement par des camions. Les travaux de terrassement du terrain devant abriter les briques de la��arA?ne nationale ont dA�marrA�. Des prA�cautions sont prises. En effet, la��assiette fonciA?re connaA�t un dA�but de sA�curisation. Un mur en zinc est dressA� A� peine cinq mA?tres des bornes des derniA?res maisons de Pikine Dagoudane. La ligne sA�curitaire sa��A�tend au fur et A� mesure que les bulldozers conquiA?rent des bas-fonds et croquent des plantes aquatiques, sous le regard des populations. La clA?ture du pA�rimA?tre en cours a bouchA� un raccourci. Ignorant la��ouverture du chantier, plusieurs A�lA?ves sont dA�routA�s de leur chemin habituel. Les charretiers garA�s juste A� cA?tA� leur ont intimA� de passer par ailleurs. Le prA�fet de Pikine semble tenir parole. Lui qui avait annoncA� la sA�curisation de la��assiette fonciA?re, appelA�e A� accueillir la A�MecA�queA� des lutteurs.
Une dizaine de personnes sa��activent sur le terrassement. Elles ne sont pas moins exposA�es. Plusieurs anonymes squattent les environs, guettant la moindre poussA�e des voisins. Personne ne veut avancer outre mesure sur le bruit des engins. La��accA?s au cA�ur du site est interdit. Les appareils mA�caniques y circulent en dA�fiant le sable et les points de convergence des eaux de ruissellement. Les maraA�chers qui en bA�nA�ficiaient ont A�tA� dA�placA�s manu militari par la��autoritA� administrative. Il faudra traverser la route pour contempler les pA�rimA?tres maraA�chers da��autres exploitants qui continuent de profiter des opportunitA�s qua��offre le grand lac du TechnopA?le. De ce cA?tA�, les forts da��une base de chantier.
Au quartier Dagoudane, des voix sa��A�lA?vent contre la construction de la��arA?ne nationale. Elles prA�fA?rent un lycA�e sur ce site. Mais la��Etat semA�ble fermer ses fenA?tres. La��antre destinA� aux lutteurs est en train de conquA�rir son territoire, en attendant les premiers coups de truelles.
Face aux lenteurs de la��Etat dans la satisfaction de leurs dolA�ances
Les maraA�chers de la��Uprovan haussent le ton
La��Union des producteurs de la vallA�e des Niayes (la��Uprovan) ne compte guA?re quitter les lieux devant servir de site A� la��arA?ne nationale A� Pikine, ou encore moins revenir sur sa dA�cision. Cette association attend des rA�ponses de la part de la��autoritA� relatives A� leurs dolA�ances qui, jusque-lA�, ne sont pas encore satisfaites. Sur les lieux, les travaux viennent de dA�buter avec tout le matA�riel A� cA?tA�. Mais toujours est-il que ca��est la��autoritA� qui tarde A� rA�agir, souligne-t-on. Ce qui met mal A� la��aise le PrA�sident Ibrahima Amadou Watt et ses collA?gues. Aussi, envisagent-ils de riposter si toutefois la��autoritA� continue de faire la A�sourde oreilleA� face A� leurs dolA�ances.

Par ailleurs, le PrA�sident Watt pense que A�ca��est tout A� fait anormal de dA�loger plus de 3 000 personnes reprA�sentant 40% de la production maraA�chA?re rA�gionale et 12% de la population nationale, sans compter da��autres projets et de ne pouvoir les recaserA�. Pour lui, la question de quitter ou de rester na��est pas importante, mais plutA?t les discussions autour des prA�alables listA�s. Et jusqua��A� ce moment, A�nous na��avons toujours pas eu de rA�ponses par rapport A� notre demandeA�, a-t-il affirmA�. Mais cela na��empA?che pas que A�nous resterons attentifs, espA�rant que la situation va se dA�canter, tout en envisageant de passer A� une vitesse supA�rieure pour amener la��autoritA� A� rA�agirA�, renchA�rit-il. Par ailleurs, le prA�sident de la��UpA�roA�van a eu A� signaler que des nA�gociations sont en train da��A?tre menA�es sur la question. Tandis que da��autres manifestations de dA�sapprobation du projet de la��arA?ne nationale se tiendront ultA�rieurement, informe-t-on.
Quotidiennolvadex reviews


Étiquettes : , , , , ,



Vision Verte




Article précédent

L'AFRIQUE DE L'OUEST ENGAGA�E DANS LES LUTTES PAYSANNES

Article suivant

AvancA�e de la mer dans la Langue de Barbarie : Une lutte continuelle pour sauver la��A�cosystA?me





Vous aimerez aussi



0 commentaire


Laisser un commentaire


Plus d'articles

L'AFRIQUE DE L'OUEST ENGAGA�E DANS LES LUTTES PAYSANNES

L'initiative sous rA�gionale CULTIVONS en Afrique de la��Ouest s'est joint A� la mobilisation du 17 avril 2015, pour...

26 April 2015