Urgent

(Bounkiling) Le conseil departemental mise sur les energies vertes

Accueil / energie / 2 mai 2015

A la maison des élus locaux le conseil départemental de Bounkiling et la société française Valorem spécialisée dans les énergies vertes se sont retrouvés pour la signature d’une convention cadre de partenariat pour solutionner les problèmes d’énergie du département.
D’emblée, après la présentation des deux délégations, le conseiller spécial du président du conseil départemental a effectué la lecture de la convention qui stipule des modalités générales d’un plan de développement en matière d’électrification rurale par l’énergie solaire.
Selon Mr Mahamadou Diaite, président du conseil départemental de Bounkiling: « cet accord est venu à son heure compte tenu du niveau de ruralité des communes qui composent le département. En conformité avec la vision du président Macky Sall le conseil départemental va user de toutes ses forces pour multiplier les contacts dans le cadre de la politique décentralisée pour que l’émergence passe par la territorialisation des politiques publiques.
En effet, les énergies renouvelables constituent la solution durable pour le monde rural parce qu’elles répondent aux questions environnementales de l’agriculture, de l’élevage, de l’exode rural et de la lutte contre la faim. »
Cette convention est un préalable à de grands projets qui réduiront certainement les écarts socio-économiques entre le monde rural et les zones urbains.
Les énergies renouvelables d’après le président de la société Valorem Jean yves Grandidier: « sont moins chères parce que la principale matière première est gratuite c’est à dire le soleil est une providence en Casamance. Et comme le développement est conditionné par l’énergie alors, tant que le soleil est là, le développement autrement, dit l’émergence, est imminente ».


Étiquettes : , , , , , , ,



Vision Verte




Article précédent

A la découverte de la "bombe écologique" de Louga

Article suivant

Quand l'inconscience, l'incorrection et l'irresponsabilite, agressent notre cadre de vie





Vous aimerez aussi



0 commentaire


Laisser un commentaire


Plus d'articles

A la découverte de la "bombe écologique" de Louga

Eaux usées, cadavres d’animaux puants et ordures ménagères composent la "bombe écologique" de la ville de Louga.Des...

2 May 2015