Urgent

Quels sont les risques environnementaux et sociaux d’un forage pétrolier en milieu marin au Sénégal ?

Accueil / alarme / catastrophe / dechets / pollution-nuisance / 7 juin 2015

L’économie du Sénégal est principalement fondée sur le tourisme et la pêche, sources principales de revenus pour de nombreux Sénégalais. Si le pétrole peut également constituer une ressource vitale pour un pays, les expériences précédentes en Afrique de l’Ouest nous imposent un peu de réflexion avant de se lancer dans une ruée vers l’or (noir). Le Rapport d’Evaluation des Industries Extractives (EIR) a ainsi pu montrer les failles d’une fièvre pétrolière dans la région et il est inutile de rappeler le désastre écologique du delta du Niger (Nigeria) qui, par ailleurs, n’est toujours pas réglé.

Les risques écologiques les plus importants :

Dégradation des écosystèmes par l’activité de forage (ayant ainsi un impact sur toute une chaîne environnementale et donc sur la pêche et le tourisme)
bruits et vibrations
déchets solides et liquides
perturbation des fonds marins
invasions possibles d’espèces toxiques transportées par les eaux de ballast (des cales des navires)
Marée noire (risque augmenté du fait du fort trafic maritime pétrolier en Atlantique)
Une destruction lente des écosystèmes marins et côtiers ferait s’effondrer le tourisme et la pêche ! Or, même si les industries de la pêche ou autres ont des impacts sur l’environnement, ils s’équilibrent par les bénéfices que le pays en tire. Mais l’exploitation pétrolière est souvent de courte durée (une dizaine d’années) et ne contribue donc que de manière brève à l’économie du pays, tout en ayant détruit à long terme les ressources de celui-ci.

Ainsi, avant de se lancer dans une exploitation intensive du pétrole sénégalais, réfléchissons aux risques de conflits et aux tensions que cela pourrait engendrer. Le Sénégal étant l’un des rares pays d’Afrique à demeurer paisible, ne devrions-nous pas adopter l’adage « pour vivre heureux vivons cachés » ? Enfin, quitte à penser pétrole, pensons « durable » par des stratégies nationales d’énergie renouvelables (le gaz et le pétrole n’étant pas inépuisables !). Comme vous le savez, préserver votre bien-être et celui de vos enfants passe par la préservation de l’environnement !

vie-magazine


Étiquettes : , , , , , , , ,



Vision Verte




Article précédent

Le 5 juin: journée de mensonge et de criminalité...

Article suivant

Boyan Salt, le génie de 20 ans qui veut nettoyer les océans de la planète





Vous aimerez aussi



0 commentaire


Laisser un commentaire


Plus d'articles

Le 5 juin: journée de mensonge et de criminalité...

Pour se dédouaner L'homme crée sa journée de mensonge et de criminalité qui est le 5 juin alors que le constat actuel...

5 June 2015