Urgent

Haidar el Ali : « J’aurais pu être Golden boy à Wall Street, je suis écologiste en Afrique »

Accueil / 1 juillet 2015

Les Libanais d’Afrique sont devenus aujourd’hui, par leur nombre, leur attachement au pays d’accueil et à la terre d’origine, ainsi que par leur influence économique, une catégorie socio-économique significative dans les pays d’Afrique de l’Ouest. Avec Samar Media, nous vous proposons une série de témoignages de ces Libanais, installés au Sénégal et en Côte d’Ivoire.

Premier épisode de notre série sur les Libanais d’Afrique : le témoignage de Haidar el Ali, ancien ministre sénégalais de l’environnement et du developpement durable, ancien ministre de la Pêche et des Activités maritimes.

Cet écologiste convaincu, né à Louga, ne regrette pas le choix de ses ancêtres de s’être installés sur le continent : « J’aurais pu être golden boy à Wall Street, et je suis écologiste en Afrique, dit-il. Je suis l’homme le plus heureux de monde. »

Découvrez ci-dessous son témoignage


Étiquettes : , , , , , , , , ,



Vision Verte




Article précédent

Mgr Peter Kodwo Appiah Turkson : « François se fait l’interprète des victimes de la crise écologique »

Article suivant

(Video) le changement climatique: un danger sur la santé des populations selon le Pr Papa Gallo Sow





Vous aimerez aussi



0 commentaire


Laisser un commentaire


Plus d'articles

Mgr Peter Kodwo Appiah Turkson : « François se fait l’interprète des victimes de la crise écologique »

Le 18 juin, le pape a rendu publique une encyclique consacrée à l'écologie. Président du Conseil pontifical Justice et Paix,...

30 June 2015