Urgent

Mauritanie : augmentation de la taxation du riz importé pour favoriser la production locale

Accueil / agriculture-peche-foret / international / 23 juillet 2015

La Mauritanie va revaloriser la taxation du riz importé afin de favoriser la production locale de cette denrée, a déclaré son ministre des Finances, Moktar Ould Jay, lors d’un point de presse mercredi soir àNouakchott.

Un ajustement à la hausse du droit fiscal à l’importation (DFI) sur le riz importé sera opéré, a déclaré le ministre qui donnait les contours de la Loi des finances rectificative 2015 adoptée par le gouvernement le même jour.

‘’L’augmentation de la pression fiscale sur les importations de riz s’inscrit dans le cadre de la politique du gouvernement visant à soutenir la production locale en riz et à accélérer le processus d’atteinte de l’autosuffisance alimentaire dans ce domaine », a-t-il expliqué avant de rappeler que les statistiques nationales font état d’une couverture de l’ordre de 75% des besoins de la Mauritanie en riz.

Ould Jay a par ailleurs indiqué que la taxation des produits pétroliers sera, elle aussi, révisée à la hausse d’entre 18 et 20%.

Selon le communiqué du Conseil des ministres, la Loi des finances rectificative pour l’année 2015 s’équilibre en recettes et dépenses à la somme de 439.392.200.000 ouguiya (1,32 milliard de dollars), soit une légère diminution par rapport au budget initial qui était de 441.108.478.0000 ouguiya (1,33 milliard de dollars).

Cridem


Étiquettes : , , , , , , ,



Vision Verte




Article précédent

Sénégal : baisse continue des débarquements de poissons

Article suivant

Macky Sall va sévir contre les coupeurs de bois





Vous aimerez aussi



0 commentaire


Laisser un commentaire


Plus d'articles

Sénégal : baisse continue des débarquements de poissons

La tendance baissière des débarquements de la pêche au Sénégal, observée depuis le premier trimestre 2015, s’est...

23 July 2015