Urgent

Mise en application, en Janvier, de la loi sur le sachet en plastique (Ministre)

Accueil / dechets / 17 novembre 2015

La loi sur l’utilisation des sachets en plastique sera mise en œuvre en janvier prochain a rassuré, mardi à Dakar, le ministre de l’Environnement et du Développement durable, Abdoulaye Baldé.

Le ministre de l’Environnement et du Développement durable s’exprimait en marge de la première édition des journées de l’économie verte axée sur « la transition vers une économie verte au Sénégal : cadre politique et stratégique pour stimuler l’action ».

« Les industriels doivent proposer des solutions alternatives en termes de fabrication d’autres sachets utilisables car, la loi prévoit d’éliminer la gratuité de ces sachets. Cela doit pousser le secteur privé à imaginer des sachets qui ne dégradent pas l’environnement, à créer de la valeur ajoutée, des emplois verts », a-t-il soutenu.

« La loi qui entre en vigueur en janvier prochain a commencé à donner des effets », a estimé M. Baldé.

« Le secteur privé doit réagir, nous l’avons accompagné et nous pensons qu’il y a des opportunités de création de solutions alternatives. C’est dans l’intérêt des industriels et du Sénégal », a estimé le ministre.

Il s’agit de proposer des sachets en papier ou en plastique biodégradable parce que le micronage doit être inférieur à 30 microns.

« Il peut être aussi des sachets en plastique supérieurs à 30 microns qui sont résistants et qui ne sont pas jetables et qui peuvent être utilisés », a-t-il expliqué, précisant que la loi n’élimine pas tous les sachets en plastique.

« Le deuxième volet de la loi, concerne la gestion rationnelle des déchets plastiques mais aussi des autres déchets en général afin de valoriser l’ensemble de tous les déchets », a fait savoir Abdoulaye Baldé.

aps


Étiquettes : , , , , , ,



Vision Verte




Article précédent

Retrait de la gestion des déchets des mains des collectivités locales: L’AMS réclame «ses ordures»

Article suivant

Gestion des ordures: Les chimistes appellent l’Etat à fermer les décharges à ciel ouvert





Vous aimerez aussi



0 commentaire


Laisser un commentaire


Plus d'articles

Retrait de la gestion des déchets des mains des collectivités locales: L’AMS réclame «ses ordures»

L’Association des maires du Sénégal (Ams) invite l’Etat à réorganiser le système de gestion des ordures et souhaite...

16 November 2015