Urgent

Ngagne Seck, A�lectromA�canicien : Concepteur da��une machine de fabrication de sachets et de sacs en papier

Accueil / dechets / economie verte / portrait / 18 octobre 2016

L’interdiction des sachets en plastique avait suscitA� des interrogations chez beaucoup de SA�nA�galais. Certains avaient rA�clamA� une solution de rechange. La��A�lectromA�canicien Ngagne Seck a fabriquA� une petite machine qui confectionne des sachets et des sacs en papier. La��auteur, qui na��est pas un militant A�colo, a vendu plusieurs machines contribuant A� la prA�servation de la��environnement.

A la��atelier Archidessin, A� la CitA� Karack, Ngagne Seck ne passe pas inaperA�u. De grande taille, il traine son sac en bandouliA?re. Il est prompt A� la��ouvrir pour une exposition improvisA�e de ses crA�ations. La��A�lectromA�canicien reste un illustre inconnu dans la��univers des inventeurs et des innovateurs. Pourtant, son compte da��innovations est fourni. Sa vie est rythmA�e par une sA�rie da��A�uvres dont la��originalitA� est prouvA�e. Plus qua��une passion, ca��est sa tasse de thA�. Cela se comprend da��ailleurs, car le bricolage A�tait son jeu favori durant la��adolescence. Le technicien est la��auteur de crA�ations A� finalitA� utilitaire et ludique. A� Ja��aime la crA�ation. Ca��est plus qua��une passion, ca��est ma vie.

Je suis la��auteur de plusieurs crA�ations A�, a fait remarquer la��A�lectromA�canicien. Son dernier chef-da��A�uvre qui date de mars 2016 est une machine de confection da��emballages en papier. Ca��est un alliage de mA�tal cubique avec des ouvertures parallA?les. Le dispositif est supportA� par un trA�pied. Ngagne Seck est dans les innovations qui apportent des rA�ponses simples aux problA?mes des SA�nA�galais. Cette invention vient A� point nommA�. Le SA�nA�gal ayant votA�, il y a quelques mois, une loi interdisant la��usage des sachets plastiques qui dA�gradent notre environnement et exposent des milliers de personnes A� des maladies. Sans une sensibilitA� A�cologique affirmA�e, la��innovateur a conA�u une machine de fabrication da��emballages dont les dimensions sont petites. Ce na��est pas la grande technologie. La��essentiel, ca��est da��avoir au bout de la chaA�ne un sachet, un sac da��emballage en papier.

A� Ca��est une machine que nous pouvons utiliser partout. Je la��ai fabriquA�, parce qua��il y a un besoin pour accompagner la loi interdisant la��usage des sachets en plastique A�, justifie le concepteur. Contrairement aux autres A�uvres des inventeurs sA�nA�galais, Ngagne Seck a A�coulA� 9 machines. Les opA�rateurs A�conomiques et les industriels utilisent la��invention de ce SA�nA�galais. A� Ca��est la��une des rares inventions que ja��ai vendue A� plusieurs petites unitA�s industrielles et A� da��autres opA�rateurs A�conomiques A�, se rA�jouit la��A�lectromA�canicien qui na��est pas nA� dans une famille da��intellos. Il na��a pas le complexe des diplA?mA�s.

Un lit da��hA?pital plus accessible

Le plus important, selon lui, est da��apporter des rA�ponses aux prA�occupations des SA�nA�galais et da��amA�liorer les conditions de vie ou de travail par les inventions et les innovations. Ngagne na��est pas un militant A�cologiste. Mais sa machine est rangA�e dans les technologies qui contribueraient A� la prA�servation de notre environnement.

Le succA?s de cette machine contraste avec son lit da��hA?pital muni da��une manivelle da��A�levage. La partie supA�rieure de la couchette peut A?tre inclinA�e sous diffA�rents angles. Le lit dispose de quatre roulettes. Il na��a rien A� envier A� ceux importA�s avec le coA�t unitaire frA?lant 3 A� 4 millions de FCfa. Le concepteur la��a mis aux normes demandA�es par le ministA?re de la SantA� et de la��Action sociale. Jusqua��ici, il attend une importante commande des autoritA�s. A� Nous sommes prA?ts A� rA�pondre A� toutes les demandes de lits da��hA?pital A� des prix compA�titifs et A� qualitA� A�gale. Le ministA?re de la SantA� et da��autres structures gagneraient plus A� travailler avec nous plutA?t qua��A� importer des lits A�, estime M. Seck. La��A�lectromA�canicien travaille A� transmettre cette passion aux plus jeunes. Il cultive chez-eux le goA�t de la��innovation dans les A�coles maternelles de la CitA� Karack de Dakar. Ca��est pour cette raison qua��il a fabriquA� des hA�licoptA?res et des drones. A� Ces petits hA�licoptA?res et ces drones roulent sans perdre la��A�quilibre.

Ce na��est pas seulement leur fonctionnement A� la��aide de la batterie qui est une innovation, la��ingA�niositA� est dans le dA�coupage des ailes, la conception du fuselage, sans quoi, nous ne pouvons pas obtenir la��A�quilibre qua��il faut. Ce sont des jouets qui A�veillent la curiositA� des enfants A�, avance Ngagne Seck. La��homme a prA�sentA� ses A�uvres dans des salons et des expositions.

Il estime toutefois que les autoritA�s doivent davantage soutenir la vulgarisation des A�uvres des inventeurs. Sans le soutien consA�quent des services A�tatiques, Ngagne Seck ne croit pas A� la��A?ge da��or des inventions au SA�nA�gal. A� Nous avons des projets comme la rA�alisation da��un train miniaturisA� qui se dA�place sur une distance de quelques mA?tres. Mais il nous faut un appui des autoritA�s. Ca��est aussi valable pour les autres porteurs de projet da��invention A�, prA?che-t-il. Toutes les inventions proviennent da��un besoin rA�el. Mais faudrait-il que les personnes qui font face A� un problA?me donnA� soient plus ingA�nieuses pour surmonter les obstacles.

Idrissa Sane Le soleil Copegus online payday buy Flomax


Étiquettes : , , , , , , , ,



Vision Verte




Article précédent

Climat: Leonardo Dicaprio appelle chacun A� agir tout de suite

Article suivant

COP22: Quelle suite donner au dA�bat relatif aux pertes et dommages liA�s aux changements climatiques ?





Vous aimerez aussi



0 commentaire


Laisser un commentaire


Plus d'articles

Climat: Leonardo Dicaprio appelle chacun A� agir tout de suite

Face A� la��urgence da��enrayer le rA�chauffement climatique, la star amA�ricaine Leonardo DiCaprio appelle...

18 October 2016