Urgent

Halte à l’ensevelissement de la lagune de Mbaling.

Accueil / alarme / catastrophe / 5 juin 2018

C’est à cet endroit même où prend départ la mythique lagune Mbaling. Une lagune qui prend sa source à Mbour au niveau de la plage d’Orstom pour aller jusqu’aux îles Saloum.
Une étendue d’eau qui, grâce à sa biodiversité, constitue une véritable niche écologique pour la survie de beaucoup d’espèces aussi bien animales que végétales.
Cette zone (de la lagune) est l’un des points bas ayant directement contact avec la mer(tout comme Golf, Saly Teféss…) . Elle joue le rôle d’exutoire naturel en cas de marée haute extrême mais également celui d’un bassin de rétention pour le drainage naturel des eaux pluviales des zones environnantes déjà très inondables.
….. Et aujourd’hui c’est avec stupéfaction que nous constatons des opérations d’ensevelissement de la source même de la lagune après abattage de plusieurs centaines d’arbres séculaires et terrassement des dunes dans le périmètre de L’Orstom.
C’est aussi le moment de rappeler l’aspect religieux de ce site qui a toujours servi de lieux de recueillement et de prières aux marabouts contemporains ainsi qu’à leurs illustres ancêtres en témoigne le fameux endroit ayant servi de mosquée à El Hadji Omar Foutiyou TALL (RTA).
Ce fait, arrive au moment où l’Etat du Sénégal comme tous les pays côtiers dépense plusieurs centaines de milliards pour lutter contre l’érosion côtière et les inondations, il devient alors évident que les commanditaires de cette agression vis-à-vis de l’environnement ont justement fermé les yeux à propos des impacts environnementaux découlant de ce projet.
Éliminer cet exutoire ne ferait en réalité qu’accentuer l’érosion côtière dans les zones telles que Teféss, Mbaling, Nianing, Golf, Saly, Joal , Popenguine, Simone voire au delà.
-Un projet personnel à but lucratif vaut-il plus que l’existence de cette lagune qui est d’une utilité sans commune mesure ?
-Un projet immobilier d’une envergure pareille a t-il été précédé d’une  Étude d’impact-Environnemental telle que prévue dans le code de l’environnement Sénégalais ?
Nous interpellons l’Etat pour l’arrêt immédiat de cette forfaiture et que cette lagune soit , à l’image de celles de Simone et Mbodiène,  classée comme réserve naturelle afin que l’équilibre de l’écosystème de cette zone soit préservé d’une manière durable.
Vidéo ici :
https://youtu.be/-Nhas5rz-eU

Étiquettes : , , ,



Vision Verte




Article précédent

(Vidéo) Future exploitation du zircon en casamance : un écosystème menacé.

Article suivant

5.000 milliards de sacs par an: le monde malade de sa consommation de plastique





Vous aimerez aussi



0 commentaire


Laisser un commentaire


Plus d'articles

(Vidéo) Future exploitation du zircon en casamance : un écosystème menacé.

En Casamance, dans le sud-ouest du Sénégal, une multinationale sino-australienne convoite le zircon, un minerai dont l’exploitaiton...

4 May 2018