Urgent

Vers le lancement d’un collecteur de donnA�es atmosphA�riques et ocA�anographiques

Accueil / changements climatiques / 27 janvier 2015

boue

Bentyl without prescription Cheap paroxetine 10mg

Une bouA�e baptisA�e « Melax » (la��A�clair, en wolof) sera dA�ployA�e au large de Mbour (ouest) « dans les prochains jours », pour assurer la collecte de donnA�es atmosphA�riques et ocA�anographiques, ont annoncA� lundi A� Dakar des scientifiques sA�nA�galais et franA�ais.

Cette bouA�e prA�sentA�e comme « unique en son genre, dans la sous-rA�gion » ouest-africaine, a A�tA� prA�sentA�e lundi A� un public comprenant des journalistes, au port de Dakar.

Le recteur de l’UniversitA� Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD), Ibrahima Thioub, et des responsables de l’Institut de recherche pour le dA�veloppement (IRD), un organisme franA�ais, A�taient A�galement prA�sents.

La bouA�e, d’un coA�t de 65 millions de francs CFA, a A�tA� acquise grA?ce au programme de recherche « PREFACE » impliquant des pays africains et europA�ens. Elle sera dA�ployA�e dans l’ocA�an, A� 30 kilomA?tres de la cA?te de Mbour.

Selon Alban Lazar, un scientifique franA�ais du Laboratoire mixte international d’A�tudes du climat d’Afrique de l’Ouest (« ECLAIRS »), elle est A�quipA�e de « capteurs ocA�anographiques et mA�tA�orologiques ».

La bouA�e servira A� collecter des donnA�es atmosphA�riques (vent de surface, radiations solaires, humiditA� et pluie) et ocA�anographiques (salinitA�, oxygA?ne, etc.), a indiquA� M. Lazar.

Selon lui, cet outil permettra aussi de « corriger certaines erreurs de simulation sur le climat en Afrique de l’Ouest ».

« La plupart des mesures seront relayA�es en temps rA�el par satellite, jusqu’aux laboratoires d’+ECLAIRS+ et des centres internationaux de suivi mA�tA�orologique. Les scientifiques les exploiteront pour comprendre et prA�dire les perturbations du climat (a��) et seront accessibles au grand public en ligne (par Internet) », a ajoutA� Alban Lazar.

Le recteur de l’UCAD a magnifiA� « la belle coopA�ration » entre l’IRD et le Laboratoire de physique de l’atmosphA?re et de l’ocA�an (LPAOSF) a�� de l’UniversitA� Cheikh Anta Diop.

Aussi a-t-il saluA� « le travail important » qui sera fait A� l’aide de la bouA�e, en vue d’une meilleure comprA�hension du changement climatique en Afrique de l’Ouest

nolvadex reviews


Étiquettes : , , , ,



Vision Verte




Article précédent

VA�lingara : des chefs de village et des A�lus locaux rA�flA�chissent sur le trafic de bois

Article suivant

PA?che illicite : un code pour corser les sanctions





Vous aimerez aussi



0 commentaire


Laisser un commentaire


Plus d'articles

VA�lingara : des chefs de village et des A�lus locaux rA�flA�chissent sur le trafic de bois

Purchase panmycin nolvadex without prescription Des chefs de village et des A�lus locaux ont engagA�, lundi A� VA�lingara,...

26 January 2015