Urgent

LES COMMERA�ANTS APPROUVENT, LES MENAGERES DECRIENT LA QUALITE DU PRODUIT

Accueil / agriculture-peche-foret / economie verte / 19 février 2015

Les producteurs sA�nA�galais ont beaucoup apprA�ciA� le gel des importations de la��oignon. Une mesure prise par la��agence de rA�gulation des marchA�s (Arm) A�pour permettre aux producteurs sA�nA�galais da��A�couler sans problA?me leurs productions qui arrivent sur le marchA� et de promouvoir ainsi le consommer local. Toutefois du cotA� des consommateurs mA?me si A�certains sont pour la consommation des produits locaux, da��autres A�se plaignent de la qualitA� de la��oignon local.

La mesure prise par les autoritA�s sA�nA�galaises de geler la��importation da��oignons pour permettre aux producteurs nationaux da��A�couler leur production qui doit arriver sur le marchA� dans quelques jours est trA?s bien apprA�ciA�e par les commerA�ants et producteurs rencontrA�s A�hier mardi 18 fA�vrier.
TrouvA� au dA�potoir du marchA� A�Gueule TapA�e de CambA�rA?ne, entrain de discuter avec ses collA?gues, Mamadou Sow, producteur et par ailleurs vendeur da��oignons se rA�jouit de cette mesure. Selon lui cela est normal puisque dit-il ca��est le gouvernement qui avait incitA� les producteurs nationaux A� A�produire davantage.
A�Cette annA�e nous avons augmentA� notre production. Si la��Etat continue de nous accompagner dans la commercialisation de la��oignon comme il la��avait promis, nous ne pouvons que nous en fA�licitA�. Nous sommes da��accord avec le gouvernement sur le fait que seule la consommation locale peut dA�velopper notre pays A�, indique-t-il.
Selon lui, la��oignon local na��est pas disponible sur le marchA� mais da��ici la fin du mois le marchA� sera bien approvisionnA� en oignons.

buy atarax online

Abondant dans le sens, Saliou Sow assis A� cotA� de son collA?gue Mamadou, soutient : A� Nous sommes vraiment contents de cette dA�cision du gouvernement consistant A� interdire la��importation da��oignons pour nous permettre de vendre notre production. Je peux vous garantir que cette annA�e la��oignon contient moins da��eau et sera de bonne qualitA� A�.
A quelques encablures, Gora Boye tient son magasin, assis devant son comptoir ce vendeur pense que cette mesure devrait A?tre appliquA�e durant toute la��annA�e. Car, il soutient que les producteurs produisent actuellement une quantitA� suffisante en oignons.
A�Autrefois ca��A�tait seulement les paysans de la vallA�e du fleuve qui cultivaient la��oignon. Mais aujourda��hui avec la commercialisation de la��arachide qui ne marche pas les agriculteurs du Baol et du Saloum se sont convertis en producteurs da��oignons A�, confie-t-il.
Ainsi, invite-t-il les sA�nA�galais A� la consommation locale estimant que seule la��autosuffisance alimentaire peut dA�velopper un pays.
A�Consommer la��oignon local est plus rentable pour nous car il est cultivA� au SA�nA�gal. Je pense A�sa commercialisation contribue au dA�veloppement de notre pays. Je demande donc aux sA�nA�galais de privilA�gier la consommation locale pour soutenir nos producteurs A�, plaide Gora Boye.
Au MarchA� Castor de Dakar ca��est le mA?me dA�cor. Ici aussi les commerA�ants sont pour la commercialisation de la��oignon local qui est moins cher donc plus facile A� vendre que celui hollandais.
A� La��oignon importA� est trA?s coA�teux, les clients viennent de moins en moins. Le sac est vendu entre 9000 et 10000F ce qui fait fuir les clients. Donc avec la��arrivA�e de la��oignon local sur le marchA� nous pouvons gagner plus da��argent A�, renseigne Antoine Ngom, un vendeur grossiste.
LA QUALITE DECRIEE PAR LES CONSOMMATEURS
MA?me si les producteurs et les commerA�ants prA?nent pour la consommation de la��oignon local, les consommateurs surtout les mA�nagA?res dA�crient la qualitA� de cet oignon produit au SA�nA�gal. Selon certaines femmes rencontrA�es au marchA� Castor cet oignon contient beaucoup da��eau et na��est pas facile A� prA�parer.
Ca��est le cas de A�MbA?ne Diouf qui trouve A�que la��oignon importA� est meilleur que celui produit au SA�nA�gal. Selon elle, il est plus avantageux et sa cuisson est plus facile car contenant moins da��eau.
Un avis que partage Fama Lo, gA�rante da��un restaurant A�qui ajoute que la��oignon local na��est par facile A� assaisonner.
Pour da��autres, la conservation de la��oignon local pose un sA�rieux problA?me car disent-ils, il se gA?te trA?s rapidement ca��est pourquoi on ne peut pas le conserver pendant une longue durA�e.

Diflucan generic side effects

buy Flomax


Étiquettes : , , , , , ,



Vision Verte




Article précédent

Ali HaA?dar, ancien ministre de la��Environnement dA�nonce le pillage de la forA?ts

Article suivant

A�A�la foresterie : un frein pour le chA?mage et la��exode ruralA�A� (chercheur)





Vous aimerez aussi



1 commentaire

sur 20 February 2015

C’est dommage que Nous les Sénégalais nous manquons de patriotisme e de civisme! Nous devons avoir une préférence au consommer local!



Laisser un commentaire


Plus d'articles

Ali HaA?dar, ancien ministre de la��Environnement dA�nonce le pillage de la forA?ts

Ali HaA?dar, ancien ministre de la��Environnement et du DA�veloppement durable, dA�nonce le pillage des forA?ts....

19 February 2015