Urgent

FIARA 2015 Les visiteurs se font dA�sirer

Accueil / agriculture-peche-foret / economie verte / 4 avril 2015

generic Flomax Eldepryl online games La Fiara A�dition 2015 na��est pas encore bondA�e de monde. Quelques exposants semblent comprendre les raisons. La visite du ministre de la��Agriculture et de la��Equipement rural sur les lieux a permis de noter que les visiteurs se font dA�sirer. Un tour dans quelques stands sA�nA�galais et A�trangersa��

Les exposants A� la 16A?me A�dition de la Foire internationale de la��agriculture et des ressources animales (Fiara) ne semblent vraisemblablement pas prA�occupA�s par la��affluence A� compte goutte des visiteurs. La Fiara a commencA� depuis une semaine mais les visiteurs arrivent en petits nombres. On circule sans problA?me sur le tapis rouge bordA� par les stands amA�nagA�s desquels les exposants sont assis guettant les quelques passants. Cette absence de rush aprA?s une semaine da��A�tals na��est pas surprenant, selon quelques vendeurs sA�nA�galais et A�trangers rencontrA�s.

Dans ce stand malien de pharmacopA�e, les ventes se font timidement mais on semble comprendre le pourquoi, selon ce jeune malien : A�Ce sont des jours ouvrables et les gens ne peuvent pas da��habitude A?tre lA� A� cause de leur travail. Il arrive que certains attendent le soir pour venir visiter. Mais tous les exposants ne restent pas jusqua��A� la��heure de la fermeture. Nous nous installons A� huit heures pour quitter A� 19 heuresA�, confie le jeune commerA�ant qui soutient que leur pharmacopA�e na��intA?gre pas des produits chimiques.

Les aphrodisiaques sont de la partie. On a par exemple le A�BougnaA� ou A�le respectA�, sorte da��aphrodisiaque qui, selon le tradi-praticien, A�donne la force, augmente le sperme et les spermatozoA?desA�, ou encore le A�Mouloukou DjoloA� qui A�soigne les maux de ventreA�a��

Pour les voisins maliens, les acheteurs sA�nA�galais ont la��habitude da��attendre la derniA?re minute pour se jeter sur les stands mettant les vendeurs dans une situation parfois A�touffante. A�Cela ne nous ne arrangeA�, confie le jeune exposant.

A en croire les vendeurs A�trangers trA?s frA�quents des rencontres commerciales internationales, les visiteurs des pays hA?tes viennent dA?s les premiers jours mais au SA�nA�gal ca��est le contraire qui semble vraisemblablement se passer.

Cette dame, peau basanA�e, est au fond da��un stand A� la��effigie du Niger. Elle est SA�nA�galaise et vend des parfums exotiques. A�Le mois est encore creux. Les gens attendent le fin du moisA�, soutient-elle le visage radieux dans une atmosphA?re parfumA�e. Ici, les parfums sont chers. 50 mille francs Cfa le kilogramme de ces morceaux de bois couleur cafA� au lait qui viennent de La Mecque, 30 mille francs Cfa pour le kilogramme de ces coquillages chocolatA�s parfumA�s. Des prix qui sont les rA�sultats des secrets et mystiques de ces parfums dA�jA� chers sans le package. Autant de produits que les visiteurs qui tardent A� venir risquent de rater. Certains dA�gustent dA�jA� le jus de riz.

Les exposants espA?rent que les derniers jours seront fructueux en misant sur les expA�riences passA�es. En attendant, ils se contentent des quelques visiteurs et acheteurs qui se dA�pA?chent sur les lieux pour ne pas rater les premiA?res occasions.buy atarax online


Étiquettes : , , , , , ,



Vision Verte




Article précédent

Rufisque : les autoritA�s invitA�es A� faire rA�gner la��ordre dans la ville

Article suivant

(video) Ali Haidar et Paul Watson pour la crA�ation d'une antenne sous-rA�gionale de sea shepherd





Vous aimerez aussi



0 commentaire


Laisser un commentaire


Plus d'articles

Rufisque : les autoritA�s invitA�es A� faire rA�gner la��ordre dans la ville

Le chargA� de communication de la mairie de Rufisque, Moussa Gueye, a invitA� mardi le procureur de la RA�publique,...

31 March 2015