Urgent

A�nergies polluantes : manifestations contre la France A� Johannesburg

Accueil / energie / international / 17 mai 2015

Plusieurs centaines de personnes ont manifestA� A� Johannesburg, accusant la France de soutien A� la filiA?re charbon en Afrique du Sud. DA�noncA�e par ces activistes pour son caractA?re polluant, le charbon assure prA?s de 90 % de la production d’A�lectricitA� locale.

Les manifestants, A� l’appel de l’ONG Earthlife Africa, se sont rassemblA�s ce vendredi 15 mai prA?s du consulat de France A� Johannesburg, dA�nonA�ant en particulier la construction par le groupe franA�ais Engie (ex-GDF Suez) d’une centrale A� charbon de 600 mA�gawatts (MW) dans le nord du pays. En 2013 en Afrique du Sud, le prA�sident franA�ais FranA�ois Hollande avait saluA� ce contrat d’une valeur annoncA�e de 1,5 milliard d’euros.

La centrale a A�tA� commandA�e par la firme sud-africaine Exxaro Ressources qui ouvert une nouvelle mine A� ciel ouvert A� proximitA� oA? elle prA�voit d’extraire prA?s de 20 millions de tonnes de charbon par an A� partir de 2015 pour alimenter Thabametsi et d’autres centrales.

Bombe

« La centrale de Thabametsi est une bombe climatique pour l’Afrique du Sud », a critiquA� le secrA�taire d’Earthlife Africa, Dominique Doyle, dans un communiquA�. « C’est le signe que la France ne prend pas au sA�rieux les efforts contre le changement climatique dans le monde », a-t-il ajoutA�. La France est l’hA?te de la prochaine confA�rence internationale sur le climat en dA�cembre A� Paris.

La centrale de Thabametsi est loin d’A?tre la plus grande en projet en Afrique du Sud. Deux super-centrales A� charbon sont en cours de construction A� Medupi et Kusile (est) d’une puissance respective de 4 800 mA�gawatts et dont le raccordement est attendu avec impatience dans les prochaines annA�es par les Sud-Africains.

Coupures

Le rA�seau A�lectrique sud-africain sature en permanence, provoquant des coupures de courant A� rA�pA�tition. Selon une A�tude publiA�e en 2014 par l’ONG Greenpeace, la pollution de l’air liA�e aux A�missions des centrales de la compagnie publique Eskom –pour la plupart au charbon– cause environ 2.200 dA�cA?s prA�maturA�s par an en Afrique du Sud.

Or, en raisons de ses difficultA�s financiA?res, Eskom vient d’A?tre autorisA� A� continuer A� dA�roger aux normes limites d’A�missions polluantes que la compagnie aurait dA� respecter A� partir d’avril.

Partenaire

Outre le charbon, l’Afrique du Sud compte aussi une centrale nuclA�aire, mis en service dans les annA�es 1980 par des firmes franA�aises, aujourd’hui candidates A� l’extension du parc nuclA�aire. Le pays investit A�galement dans le solaire, avec la France A�galement comme partenaire, et l’A�olien, faisant feu de tout bois pour trouver les mA�gawatts dont son A�conomie manque cruellement.

Jeune afrique order atarax Costa allegra lancia s o s generic Bentyl


Étiquettes : , , , , ,



Vision Verte




Article précédent

Le SA�nA�gal doit trouver les moyens d'allouer plus de ressources A� la gestion des problA?mes environnementaux

Article suivant

PA?che illA�gale : Le pA�chA� chinois - SA�nA�gal PA?che et SA�nA�gal Armement appartiennent A� 100% A� Beijing





Vous aimerez aussi



0 commentaire


Laisser un commentaire


Plus d'articles

Le SA�nA�gal doit trouver les moyens d'allouer plus de ressources A� la gestion des problA?mes environnementaux

Buy astelin online acquire nolvadex Le SA�nA�gal doit trouver les moyens d'allouer plus de ressources A� la gestion...

13 May 2015