Urgent

les odeurs nausA�abondes empA?chent les populations de respirer a plein poumons

Accueil / catastrophe / dechets / eaux-assainissement / pollution-nuisance / 23 mai 2015

Les populations des quartiers Grand Dakar, Zone A, Zone B et environs, vivent un vA�ritable calvaire; car depuis plus d’une semaine , les A�gouts situA�s dans les coins des rues sont pleins et se dA�versent dans les artA?res qui jouxtent les rues de ces quartiers qui jusque la vivaient paisiblement; la consA�quence en est que ces fuites d’eau dA�gagent des odeurs nausA�abondes, faisant qu’il est difficile, voire mA?me impossible de respirer correctement; une situation que dA�plorent les populations qui n’en peuvent plus de supporter.

Nous avons effectuA� une visite sur les lieux pour en savoir un peu plus; mais a notre arrivA�e, nous avons trouvA� des habitants dA�semparA�s; « je travaille ici a la zone A depuis bientA?t dix ans mais cette situation ne s’est jamais produite ; les A�gouts se dA�versaient certes, mais cela s’arrA?tait toujours au quartier Niary Taly,je crois qu’il y a des personnes qui font des branchements clandestins et ce n’est pas normal, les autoritA�s municipales doivent prendre des sanctions » prA�cise Mamadou, un cireur de chaussures non loin de la.
Hamady un jeune boutiquier renchA�rit  » les clients qui viennent ici sont obligA�s de se boucher le nez car la��odeur des A�gouts, mA?lA� a celle du canal a ciel ouvert empA?chent les gens de respirer a plein poumons; nous en avons parlA� au chef de quartier pour que des mesures soient prises mais a chaque fois on nous fait comprendre que le problA?me est trop sA�rieux et que cela nA�cessite des moyens colossaux; a vrai dire, il faut agir encore qu’il est temps ».

En tout A�tat de cause, le problA?me reste entier, car en cette pA�riode de forte chaleur, les populations des quartiers de Grand Dakar lancent un appel au gouvernement pour que des solutions soient vite trouvA�es a ce problA?me qui est devenu un casse tA?te chinois; car il ne se passe jamais deux jours sans que les eaux ne sortent pas des A�gouts.

L’autre problA?me que vivent ces habitants, c’est la prolifA�ration des ordures; mA?me si le camion passe rA�guliA?rement pour le massage, cela ne suffit pas car les rues et les devantures des maisons sont remplis de sachets contenant des ordures et les gens viennent les dA�poser nuitamment; en attendant la rA�action des autoritA�s A�tatiques, les populations de ces quartiers vivent leurs mal en patience. buy Bentyl Over the counter triamcinolone acetonide dental paste atarax online


Étiquettes : , , , , , ,



amadou issa kane




Article précédent

CONSEQUENCES DE LA MORT DU CHEPTEL SUR La��ECONOMIE SUITE A LA CONSOMMATION DE SACHETS EN PLASTIQUES

Article suivant

Les sachets plastiques: un danger A�cologique au SA�nA�gal





Vous aimerez aussi



0 commentaire


Laisser un commentaire


Plus d'articles

CONSEQUENCES DE LA MORT DU CHEPTEL SUR La��ECONOMIE SUITE A LA CONSOMMATION DE SACHETS EN PLASTIQUES

Chaque annA�e, le SA�nA�gal perd 10 milliards de FCfa du fait de la mort du cheptel suite A� la consommation des sachets...

22 May 2015