Urgent

REDUCTION DE LA FACTURE ET DEVELOPPEMENT DE LA FILIERE LAITIERE AU SENEGAL: LES DA�FIS DU MINISTA?RE DE La��ELEVAGE

Accueil / agriculture-peche-foret / economie verte / 2 juin 2015

acquire Flomax Shipping fincar La rA�duction de la facture laitiA?re estimA�e A� 60 milliards de F cfa par an, la rA�sorption des exigences grandissantes des populations sA�nA�galaises en lait A� travers le dA�veloppement de la filiA?re laitiA?re locale. Ca��est ce A� quoi le ministre de la��Elevage et des Productions animales, Aminata Mbengue Ndiaye, a invitA� les acteurs de la filiA?re laitiA?re A� la��occasion de la JournA�e mondiale du lait cA�lA�brA�e hier, lundi 1er juin A� Dakar.

Pour arriver A� rA�sorber les exigences grandissantes des populations sA�nA�galaises en lait, il faut nA�cessairement penser A� dA�velopper la filiA?re laitiA?re locale. Ca��est la conviction du ministre de la��Elevage et des productions animales. Selon Aminata Mbengue Ndiaye qui prA�sidait hier, lundi 1er juin la cA�rA�monie de cA�lA�bration de la JournA�e mondiale du lait A� Dakar, le dA�veloppement de la production locale aidera sA�rement le SA�nA�gal A� rA�duire de faA�on considA�rable la valeur des importations des produits laitiers estimA�e A� 60 milliards F Cfa par an vers notre pays.

A�Le dA�fi vA�ritable, porte sur la��essor A�de la filiA?re laitiA?re locale afin de rA�soudre les besoins croissants des populations et da��amoindrir la facture laitiA?re de notre pays. Le vA�ritable dA�fi porte sur le dA�veloppement de la filiA?re laitiA?re locale afin de satisfaire les besoins croissants de nos concitoyens A� partir des produits laitiers locaux et rA�sorber la facture laitiA?re de notre pays A�valuA�e A� 60 milliards FCFA par anA�, a-t-elle fait savoir.

La ministre de la��Elevage et des Productions animales a rappelA� dans la foulA�e que la production laitiA?re, en 2013, sa��A�levait A� 222 millions de litres et que cette valeur connait une progression annuelle de la��ordre de 10 millions de litres. A�Si la��on ajoute A� cette production les importations de lait et de produits laitiers, la consommation moyenne a�?a��per capitaa��a�� dans notre pays tourne autour de 32 litres par anA�, a-t-elle confiA�.

Aussi a-t-elle exhortA� les acteurs de la filiA?re laitiA?re A� mettre en place une interprofession pour participer efficacement A� la��A�laboration des programmes et projets de dA�veloppement de la filiA?re laitiA?re nationale, en assurer la bonne mise en A�uvre et contribuer A� leur suivi. En outre, dans le contexte actuel national et international du commerce des produits laitiers marquA� par une baisse de la��offre et une pression sur les prix Aminata Mbengue Ndiaye a invitA� A� une mobilisation gA�nA�rale pour le dA�veloppement de la filiA?re laitiA?re.
InstituA�e par les Nations unies, la JournA�e mondiale du lait est cA�lA�brA�e le 1er juin de chaque annA�e. Au SA�nA�gal, le thA?me de cette 11A?me A�dition est: A�Quelles stratA�gies opA�rationnelles pour dA�velopper la filiA?re lait dans le cadre du Plan SA�nA�gal A�mergent (PSE)A�. La manifestation a rA�uni des professionnels de la��A�levage, des industriels laitiers, des reprA�sentants de collectivitA�s locales, des partenaires techniques au dA�veloppement, entre autres acteurs.order atarax


Étiquettes : , , , , , , , ,



amadou issa kane




Article précédent

(Thies) Une nouvelle CitA� construite sur un cimetiA?re de Baobabs centenaires

Article suivant

Riz contenant des mA�taux lourds trA?s dangereux pour la santA�





Vous aimerez aussi



0 commentaire


Laisser un commentaire


Plus d'articles

(Thies) Une nouvelle CitA� construite sur un cimetiA?re de Baobabs centenaires

Vous, les Baobabs, vous, les Arbres, vous A�tiez lA� avant nous. Des centaines, des fois un millier d'annA�es avant...

28 May 2015