Urgent

Vers la gA�nA�ralisation du systA�me d’A�clairage public par lampadaires solaires (Ministre)

Accueil / 27 août 2015

La��Etat est en train de rA�flA�chir A� la mise en place da��un systA?me permettant la��utilisation des lampadaires solaires au niveau de toutes les collectivitA�s locales et des structures publiques, a dA�clarA� mercredi le ministre de la��Energie et du DA�veloppement des A�nergies renouvelables, Thierno Alassane Sall.

a�?a��Nous voulons mettre en place ce systA?me basA� sur les lampadaires solaires et pA�renniser au niveau des collectivitA�s locales et des structures publiques comme les A�coles, les A�tablissements hospitaliers et autres pour une meilleure A�conomie de la��A�nergiea��a��, a expliquA� M. Sall.

Il visitait mardi plusieurs services relevant de son dA�partement. En compagnie da��une bonne partie de ses collaborateurs, Thierno Alassane Sall a da��abord visitA� la��Agence pour la��A�conomie et la maA�trise de la��A�nergie (AEME), la Commission de rA�gularisation du secteur de la��A�lectricitA� (CRSE) et la��Agence sA�nA�galaise da��A�lectrification rurale (ASER).

Le ministre de la��Energie et du DA�veloppement des A�nergies renouvelables sa��est A�galement rendu A� la��Agence nationale des A�nergies renouvelables (ANER) et au ComitA� national des hydrocarbures (CNS).

a�?a��Le systA?me da��A�clairage public est si onA�reux. Nous allons la��amA�liorer avec la mise en place da��un systA?me basA� sur les lampadairesa��a��, a promis Thierno Alassane Sall qui a saluA� le travail a�?a��de promotion de la��utilisation rationnelle de la��A�nergie faite par la��AEMEa��a��.

A la Commission de rA�gulation du secteur de la��A�lectricitA�, M. Sall a insistA� sur le rA?le da��arbitre jouA� par cette structure. a��a��La Commission de rA�gulation jour un rA?le essentiel dans un contexte de libA�ralisation avec la��intervention des privA�s. Elle doit A?tre indA�pendante parce que sans indA�pendance du rA�gulateur, autant ne pas parler de rA�gulationa��a��, a estimA� le ministre de la��Energie.

AprA?s son passage dans les locaux du ComitA� national des hydrocarbures, Thierno Alassane Sall a dA�plorA� a�?a��une importation quasi-totale des hydrocarburesa��a�� par le SA�nA�gal. Il a aussi dA�noncA� une utilisation excessive de la��A�lectricitA� au SA�nA�gal.

a�?a��Au SA�nA�gal, on consomme plus da��A�lectricitA� que nA�cessaire. Nos bA?timents sont trA?s A�nergivores parce que construits sur la base da��un mauvais systA?me da��aA�ration. Pourtant, nous avons le soleil, de 7 heures A� 19 heuresa��a��, a regrettA� M. Sall. generic nolvadex Sominex buy buy Bentyl online


Étiquettes : , , , , ,



Vision Verte




Article précédent

Lutte contre le trafic de bois: les nouvelles mesures sont-elles appropriA�es pour la Casamance?

Article suivant

InsalubritA� a Derkle: la mairie nettoie,mais avertit!





Vous aimerez aussi



0 commentaire


Laisser un commentaire


Plus d'articles

Lutte contre le trafic de bois: les nouvelles mesures sont-elles appropriA�es pour la Casamance?

Tegretol price canada atarax reviews La��A�tat du SA�nA�gal perd chaque annA�e 40 000 hectares de forA?t, surtout...

23 August 2015