Urgent

Au SA�nA�gal, la croissance est dans les champs

Accueil / agriculture-peche-foret / economie verte / 20 octobre 2015

Dans le nord du pays, la production bat son plein. Alors que les exploitants de fruits et lA�gumes se font une place sur les marchA�s europA�ens, le gouvernement promeut le riz local A� coups de subventions et d’investissements, pour atteindre l’autosuffisance en 2017.

En 2009, en voyant ses oignons doux bio vendus A� 1 livre (1,1 euro) la��unitA� dans un supermarchA� Waitrose, en Grande-Bretagne, Jean-Marie Goudiaby songeait que son rA?ve venait de se concrA�tiser : celui de devenir exportateur de lA�gumes de niche de haute qualitA� depuis son SA�nA�gal natal. A� 1 livre, ca��est le prix da��un kilo de ces mA?mes oignons dans mon pays A�, affirme-t-il. A� Lorsque vous exportez vers la��Union europA�enne, le produit doit A?tre innovant et avoir une valeur ajoutA�e. Ici, ils la��ont vraiment aimA�, dit-il, faisant rA�fA�rence A� la sociA�tA� qui distribue ses oignons. Ca��A�tait nouveau et original. A�

Jean-Marie Goudiaby, qui a lancA� sa ferme en 2009, fait alors partie da��un mouvement qui grandit au SA�nA�gal. Les entreprises se positionnent afin de devenir fournisseurs de fruits et lA�gumes pour les marchA�s europA�ens. Terres fertiles, climat favorable, rA�serves da��eau abondantes, proximitA� avec la��Europea��

Pour les petites fermes da��une cinquantaine da��hectares comme pour les grosses sociA�tA�s telles que le franA�ais Grands Domaines du SA�nA�gal, qui exploite plus de 300 hectares, la Teranga reprA�sente une alternative A�conomique plus attractive que da��autres pays exportateurs comme la��A�gypte, le Kenya ou encore la��Afrique du Sud. Sa stabilitA� politique est A�galement un A�lA�ment important pour les investisseurs, explique Juan Carlos Leon, directeur de la��approvisionnement et du dA�veloppement chez Barfoots of Botley, compagnie basA�e au Royaume-Uni et active au SA�nA�gal.

La ferme de Jean-Marie Goudiaby est installA�e dans la vallA�e du fleuve SA�nA�gal, prA?s de la ville de Saint-Louis. Si le nord du pays est sableux et aride, son climat est favorable A� la��agriculture, explique-t-il. Sa famille est originaire de la Casamance, au sud, mais investir au sein de cette zone tropicale plongA�e dans une longue guerre civile na��aurait pas eu de sens. Avec ses frA?res et sA�urs, il souhaiterait aujourda��hui A�tendre ses cultures sur la totalitA� des 50 hectares dont ils sont propriA�taires. Sous un soleil de plomb, alors que les vents chauds soulA?vent le sable, Yolande, la sA�ur de Jean-Marie, travaille sur une partie de leur parcelle. Elle tente de creuser des tranchA�es afin que la��eau pompA�e dans un affluent du fleuve SA�nA�gal vienne nourrir les lits de culture.

Purchase precose 25 Plus abordables

La ferme produit principalement des oignons rouges, aliment de base de la cuisine sA�nA�galaise, trA?s apprA�ciA� sur le marchA� local, mais aussi des oignons doux, des courges delicata, de la laitue, des herbes et des piments rouges. Pour ses haricots noirs frais, Jean-Marie Goudiaby a un acheteur en Italie. Et il expA�rimente actuellement la culture du raisin, dans la��espoir de pouvoir approvisionner le marchA� local, qui importe ce fruit da��Afrique du Sud. A� Nos raisins seront plus abordables, affirme le producteur, qui ambitionne de concurrencer les nA�gociants de fruits libanais et guinA�ens. Nous, les SA�nA�galais, nous sommes nouveaux sur ce terrain. A�

Jean-Marie Goudiaby souhaiterait surtout que les petits exploitants agricoles du nord du SA�nA�gal puissent sa��organiser. Ils pourraient crA�er un collectif pour approvisionner le marchA� europA�en et gagner des parts de marchA� dans un secteur actuellement dominA� par des entreprises A� capitaux A�trangers. A� Notre idA�e, ca��est de stimuler les affaires des petits exploitants A�, explique-t-il.

jeuneafrique Flomax online buy Flomax online


Étiquettes : , , , ,



Vision Verte




Article précédent

BOMBE ECOLOGIQUE MBEUBEUSS - pollution de la nappe phreatique,gaz a effet de serre, changements climatiques, emissions de fumA�es toxiques

Article suivant

Le texte de nA�gociation est contestA� par les pays du sud





Vous aimerez aussi



0 commentaire


Laisser un commentaire


Plus d'articles

BOMBE ECOLOGIQUE MBEUBEUSS - pollution de la nappe phreatique,gaz a effet de serre, changements climatiques, emissions de fumA�es toxiques

La dA�charge de Mbeubeuss constitue une menace rA�elle pour les populations de Dakar. Alors qua��elle est presque...

19 October 2015