Urgent

Gestion des ordures : Pourquoi la��Entente Cadak- Car a A�tA� A�cartA�e

Accueil / dechets / 26 octobre 2015

La��Entente Cadak-Car vient de perdre un marchA� de 10 milliards de F CFA, avec le transfert de la gestion des dA�chets solides urbains de la rA�gion de Dakar A� la��UnitA� de coordination de la gestion des dA�chets solides (Ucg). Cette dA�cision est motivA�e, selon le ministre en charge de la Gouvernance locale du dA�veloppement et de la��AmA�nagement du territoire, Abdoulaye Diouf Sarr, par entre autres, A�des tas da��ordures visibles presque partout sur le territoire rA�gional, des rues, les marchA�s, les gares etc, A�jonchA�s da��immondices, exposant les populations A� des risques sanitaires A�normesA�. Une situation qui fait que A�la rA�gion de Dakar est plongA�e depuis des semaines, dans une situation da��insalubritA� indescriptible, en dA�pit de tous les efforts engagA�s par la��EtatA�, a soulignA� le ministre, au cours da��un point de presse organisA� ce lundi 26 octobre 2015, A� Dakar.

Face A� la presse, le ministre a prA�cisA� que A�la situation da��insalubritA� rA�sulte essentiellement des dysfonctionnements du dispositif de collecte des dA�chets, des retards dans le paiement des factures des concessionnaires, mais aussi des conflits rA�pA�tA�s entre ces derniers et la��Entente Cadak-Car. (a��)A�. Ce qui fait que toutes les parties prenantes A� la gestion des dA�chets solides, de mA?me que les populations, ont manifestA� leur grande insatisfaction.

Abdoulaye Diouf Sarr qui a relevA�, en ce sens que A�la propretA� est un A�lA�ment fondamental pour la��attraction de nos territoires et pour la��A�mergence du SA�nA�galA�, da��ajouter que ca��est cela A�la raison pour laquelle le Programme national de gestion des dA�chets solides (Pngd), da��un coA�t de 17,5 milliards de FCFA, est mis en place pour une gestion efficace et durable des dA�chetsA�. Cela explique, pourquoi, par une lettre du 1er octobre, il avait saisi le PrA�sident de la��Entente Cdak-Car, A�pour la��inviter A� prendre les dispositions appropriA�es en vue da��assurer le nettoiement correct de la capitaleA�.

Face A� cette situation da��insalubritA� de la rA�gion et de crise profonde dans la��Entente, qui appellent des mesures urgentes, il a A�tA� engagA� des concertations avec les parties prenantes A� la gestion des dA�chets solides. Il sa��agit, selon le ministre, des exA�cutifs locaux du dA�partement de Rufisque, en prA�sence du gouverneur de la rA�gion de Dakar, da��une dA�lA�gation des syndicats des travailleurs du nettoiement, A�les membres du comitA� de la��Entente Cadak-Car (les maires des villes de Dakar, GuA�diawaye, Pikine et Rufisque), les prestataires du nettoiement communA�ment appelA�s « concessionnaires ».

Ces derniers, note-t-il, dans leur A�crasante majoritA� se sont accordA�s sur la dA�faillance du systA?me actuel de gestion des dA�chets solides dans la rA�gion de Dakar et sont favorables A� une intervention urgente de la��Etat, compte tenu des risques encourus par les populations, de la��image dA�sastreuse qua��offre notre capitale et de la crise actuelle que traverse la��Entente. Autant de choses qui ont favorisA�, selon lui, la dA�cision de procA�der au transfert de la gestion de la��Entente Cadak-Car A� la��Ucg.

seneweb purchase Flomax Purchase lasuna nolvadex online


Étiquettes : , , , , ,



Vision Verte




Article précédent

PA�nuries rA�currentes da��eau A� ThiA?s: Le mea culpa du Dg de la Sde

Article suivant

TAMBA - MontA�e des eaux du fleuve Gambie : Plusieurs ha de riziA?res et de bananeraies dA�vastA�s





Vous aimerez aussi



0 commentaire


Laisser un commentaire


Plus d'articles

PA�nuries rA�currentes da��eau A� ThiA?s: Le mea culpa du Dg de la Sde

Depuis plusieurs annA�es, certains quartiers de ThiA?s vivent une pA�nurie da��eau sans prA�cA�dent et le phA�nomA?ne...

25 October 2015