Urgent

ConsA�quences Climatiques En Afrique : Des Chiffres Alarmants!

Accueil / agriculture-peche-foret / alarme / catastrophe / changements climatiques / 24 novembre 2015

A�radiquerA�la pauvretA� malgrA� le changement climatique
Le dA�rA?glement climatique ne constitue pas un frein pour le dA�veloppement, ca��est du moins la��avis de la Banque Mondiale. Celle-ci affiche son optimisme quant A� freiner la��extrA?me pauvretA� qui menace de jours en jours la��humanitA�. Selon John Roome, le directeur chargA� des affaires climatiques A� la B.M A� il faudra intA�grer les aspects climatiques dans les actions menA�es en faveur du dA�veloppement A�. A� Et nous devrons, poursuit-il, agir rapidement, car, A� mesure que les effets du changement climatique sa��intensifieront, il sera encore plus difficile et encore plus coA�teux de mettre fin A� la pauvretA�. A� renseigne Vivafrik.

acquire Flomax Eurax delivery Cameroun : consA�quence climatique 320.000 victimes
Le pays, fait da��ores et dA�jA� face A� une rA�currence anormale de phA�nomA?nes climatiques extrA?mes tels que la violence des vents, les tempA�ratures A�levA�es ou de fortes prA�cipitations, qui mettent en danger les communautA�s humaines et les A�cosystA?mes. A cet effet, le Cameroun doit sa��attendre A� la sA�cheresse, surtout dans la Zone soudano sahA�lienne et hautes savanes guinA�ennes. Les inondations et les mouvements de masse ca��est-A�-dire les glissements de terrain, coulA�es de boue, chute de pierres, A�boulements, etc. provoquA�s par les intenses prA�cipitations ne sont pas A� exclure. Source :Vivafrik.

SA�cheresseA�en Afrique du sud : el niA�o tue 40000 bA�ufs
Les niveaux da��abattage du bA�tail pourraient progresser de 36% cette annA�e. En raison de la sA�cheresse qui prA�vaut actuellement, les A�leveurs recourent A� la��abattage pour permettre la survie da��une partie de leur bA�tail. Les producteurs de la rA�gion, qui ont dA�jA� perdu 400 000 bA�ufs A� cause de la sA�cheresse. Cette rA�gion de KwaZulu-Natal qui rejoint la liste des provinces A� agriculture sinistrA�e, les pA?turages ont A�tA� ravagA�s par une mA�tA�orologie dA�favorable qui a A�galement poussA� 500 000 personnes au-delA� du seuil de la��insA�curitA� alimentaire aigA?e.
CausA� par le phA�nomA?ne mA�tA�orologique, El Nino a atteint, cette annA�e, son plus haut niveau jamais enregistrA� nous apprend Agence Ecofin.

Les A�nergies renouvelables : le passage obligA� pour la��universalisation de la��accA?s A� la��eau
La fourniture da��eau potable aux 12 millions de BurkinabA�s qui vivront en milieu semi-urbain da��ici A� 2030 peut sa��effectuer A� un tarif infA�rieur de moitiA� avec la��A�nergie solaire. Ce tarif serait durable et A�quitable : les BurkinabA�s vont payer le mA?me prix comme en milieu urbain et les opA�rateurs de service dA�gageraient un bA�nA�fice justifiA� par les risques da��exploitation. Pour la��instant la��utilisation de la��A�nergie thermique constitue le moyen da��universalisation de la��eau mais avec des tarifs instables et inA�quitable selon MA�diaterre.
NdA?ye Fatou NDIAYE / VivAfrikFlomax online


Étiquettes : , , ,



Vision Verte




Article précédent

La grande muraille verte est un ambitieux projet panafricain

Article suivant

Fatick: cinq tonnes de mil et deux tonnes d'arachides emportA�es par le feu





Vous aimerez aussi



0 commentaire


Laisser un commentaire


Plus d'articles

La grande muraille verte est un ambitieux projet panafricain

La grande muraille verte est un ambitieux projet panafricain qui prA�voit de relier Dakar (SA�nA�gal) A� Djibouti...

23 November 2015