Urgent

COP21 : les points clA�s de la��accord universel sur le climat

Accueil / changements climatiques / international / 13 décembre 2015

A�A�Un accord diffA�renciA�, juste, durable, dynamique, A�quilibrA� et juridiquement contraignant.A�A� Ca��est en ces termes que le prA�sident de la COP21, Laurent Fabius, a prA�sentA� la��accordA�universel sur le climat qui a A�tA� adoptA� par consensus, le samedi 12A�dA�cembre au soir, par les 195 Etats participant A� la confA�rence. A�A�Le texte, a-t-il ajoutA�, constitue le meilleur A�quilibre possible, un A�quilibre A� la fois puissant et dA�licat, qui permettra A� chaque dA�lA�gation derentrer chez elle la tA?te haute, avec des acquis importants.A�A� DA�cryptage des points essentiels.

  • En dessous de 2A�A�C, si possible 1,5A�A�C

La��accord est plus ambitieux que la��objectif initial de la COP21, qui visait A� contenir le rA�chauffement sous le seuil des 2A�A�C. Il prA�voit de le maintenir A�A�bien en dessous de 2A�A�C par rapport aux niveaux prA�industrielsA�A� et de A�A�poursuivre les efforts pour limiter la hausse des tempA�ratures A� 1,5A�A�CA�A�. Et ce A�A�en reconnaissant que cela rA�duirait significativement les risques et impacts du changement climatique.A�A�

La mention du seuil de 1,5A�A�C A�tait une revendication portA�e par les petits Etats insulaires menacA�s de submersion par la montA�e des mers. Elle a surtout une portA�e symbolique et politique, rester sous le plafond de 1,5A�C A�tant irrA�aliste en la��A�tat actuel des A�missions mondiales de gaz A� effet de serre.

Ce volontarisme est contrebalancA� par la faiblesse de la��objectif A� long terme de rA�duction des A�missions mondiales. Il est seulement prA�vu de viser A�A�un pic des A�missions mondiales de gaz A� effet de serre dA?s que possibleA�A�. Des versions antA�rieures retenaient un objectif de baisse de 40A�% A� 70A�%, ou mA?me de 70A�% A� 95A�%, da��ici A� 2050. Ces mentions, jugA�es trop contraignantes par certains pays, ont A�tA� gommA�es. A plus long terme, A�A�dans la seconde moitiA� du siA?cleA�A�, la��objectif est de parvenir A� A�A�un A�quilibreA�A� entre les A�missions da��origine anthropique et leur absorption par des puits de carbone (ocA�ans, forA?ts ou, sans que le texte le formule explicitement, enfouissement du CO2).

Rappelons que le Groupe da��experts intergouvernemental sur la��A�volution du climat (GIEC) juge nA�cessaire de baisser de 40A�% A� 70A�% les A�missions mondiales da��ici A� 2050, pour A�viter un emballement climatique incontrA?lable.

  • A�A�Sur la base de la��A�quitA�A�A�

La diffA�renciation des efforts qui doivent A?tre demandA�s aux diffA�rents pays, en fonction de leur responsabilitA� historique dans le changement climatique et de leur niveau de richesse a�� ou de pauvretA� a�� a, cette fois encore, cristallisA� la��opposition entre Nord et Sud. Le texte rappelle le principe des cheap Flomax A�A�responsabilitA�s communes mais diffA�renciA�esA�A� inscrit dans la Convention onusienne sur le climat de 1992.

Il pose que les efforts doivent A?tre accomplis A�A�sur la base de la��A�quitA�A�A�, et acte que A�A�les pays dA�veloppA�s continuent de montrer la voie en assumant des objectifs de rA�duction des A�missions en chiffres absolusA�A�. Les pays en dA�veloppement A�A�devraient continuer da��accroA�tre leurs efforts da��attA�nuation (a��) eu A�gard aux contextes nationaux diffA�rentsA�A�, formulation qui prend donc en compte leur niveau de dA�veloppement. Enfin, la��accord souligne qua��A�A�un soutien doit A?tre apportA� aux pays en dA�veloppementA�A� par les nations A�conomiquement plus avancA�es.

  • 100A�milliards de dollars, A�A�un plancherA�A�

Pour solder leur A�A�dette climatiqueA�A�, les pays du Nord ont promis A� ceux du Sud, enA�2009, de mobiliser en leur faveur 100A�milliards de dollars (91A�milliards da��euros) par an, da��ici A� 2020. Les nations pauvres veulent davantage, aprA?s 2020, pour faire face aux impacts du dA�rA?glement climatique, sA�cheresses, inondations, cyclones et montA�e des eaux.

Le texte entrouvre une porte, en faisant de ces 100A�milliards A�A�un plancherA�A�, qui est donc appelA� A� A?tre relevA�. De plus, A�A�un nouvel objectif chiffrA� collectifA�A� da��aide financiA?re devra A?tre prA�sentA� A�A�avant 2025A�A�. Ca��est une nette avancA�e, mA?me si elle laissera les pays pauvres sur leur faim.

  • Pas de compensation pour les pertes et dommages

Sur ce sujet trA?s sensible pour les pays les plus menacA�s par le dA�rA?glement climatique, la��accord reconnaA�t A�A�la nA�cessitA� da��A�viter et de rA�duire au minimum les pertes et dommages associA�s aux effets nA�gatifs du changement climatique, incluant les A�vA�nements mA�tA�orologiques extrA?mes [inondations, cyclonesa��] et les A�vA�nements A� A�volution lente [montA�e des eauxa��], et da��y remA�dier, ainsi que le rA?le jouA� par le dA�veloppement durable dans la rA�duction du risque de pertes et dommagesA�A�.

Mais il se contente, de faA�on trA?s gA�nA�rale, de mentionner que les parties A�A�devraient renforcer la comprA�hension, la��action et le soutienA�A� sur cette question. Il exclut toute A�A�responsabilitA� ou compensationA�A� des pays du Nord pour les prA�judices subis par les pays en dA�veloppement.

  • Des engagements revus tous les cinq ans

Ca��est un point essentiel de la��accord. Les Purchase florinef generic A�A�contributions prA�vues dA�terminA�es au niveau nationalA�A� annoncA�es par les Etats, ca��est-A�-dire leurs promesses de rA�duction da��A�missions de gaz A� effet de serre, sont aujourda��hui nettement insuffisantes pour contenir le rA�chauffement A� un maximum de 2A�A�C, et a fortiori de 1,5A�A�C. A ce jour, 190 pays sur 195 ont remis leurs contributions qui, additionnA�es, mettent la planA?te sur une trajectoire de rA�chauffement da��environ 3A�A�C. Ces engagements seront annexA�s A� la��accord, mais ils na��en font pas partie stricto sensu. Etant volontaires, ils na��ont pas de valeur contraignante.

Le texte prA�voit un mA�canisme de rA�vision de ces contributions tous les cinq ans, donc thA�oriquement A� partir de 2025, la��accord global devant entrer en vigueur enA�2020. Un A�A�dialogue facilitateurA�A� entre les parties signataires doit A?tre engagA� dA?s 2018 sur ce sujet.

Pour les ONG, le rendez-vous de 2025 est beaucoup trop tardif. La��Union europA�enne, les Etats-Unis, le BrA�sil et quelque 80 pays en dA�veloppement, rA�unis au sein da��une Coalition pour une haute ambition, qui sa��est constituA�e durant la COP, envisageaient de prendre les devants en sa��engageant A� une premiA?re rA�vision avant 2020.

  • PossibilitA� de retrait

Pour entrer en vigueur enA�2020, la��accord devra A?tre ratifiA�, acceptA� ou approuvA� par au moins 55 pays reprA�sentant au moins 55A�% des A�missions mondiales de gaz A� effet de serre. Mais, A�A�A� tout moment aprA?s un dA�lai de trois ans A� partir de la��entrA�e en vigueur de la��accordA�pour un paysA�A�, celui-ci pourra sa��en retirer, sur simple notification.

Le monde

 order atarax


Étiquettes : , , , , ,



Vision Verte




Article précédent

COP 21: l'accord universel sur le climat adoptA�

Article suivant

Macky: "nous pouvons A?tre amenA�s A� rA�viser ces programmes " (centrales au charbon)





Vous aimerez aussi



0 commentaire


Laisser un commentaire


Plus d'articles

COP 21: l'accord universel sur le climat adoptA�

cheap nolvadex Eulexin online stopwatch L'accord sur le climat a A�tA� adoptA� par les 195 pays rA�unis dans le cadre...

12 December 2015