Urgent

La pollution fait 5 millions de morts dans le monde, la moitiA� en Chine et Inde

Accueil / alarme / catastrophe / changements climatiques / international / 16 février 2016

La pollution est responsable de 5,5 millions de dA�cA?s prA�maturA�s dans le monde chaque annA�e, dont la moitiA� en Chine et en Inde, deux des pays qui connaissent la plus forte croissance A�conomique, rA�vA?le une A�tude amA�ricaine.

A� Actuellement, la pollution de la��air A� PA�kin et New Delhi dA�passe certains jours les 300 micro-grammes de particules fines par mA?tre cube da��air, soit huit A� dix fois la limite estimA�e nA�cessaire pour que la population puisse prA�server des poumons et un systA?me cardiovasculaire en bonne santA� A�, a expliquA� vendredi Dan Greenbaum, prA�sident du Health Effects Institutes A� Boston (Massachusetts, nord-est).

Or, explique-t-il lors da��une confA�rence de presse en marge de la confA�rence annuelle de la��American Association for the Advancement of Science (AAAS), qui se tient ce week-end A� Washington, A� il est A�tabli que la pollution de la��air (a��) a des effets nA�fastes sur la santA� dont des dA�cA?s prA�maturA�s rA�sultant de maladies cardiovasculaires et pulmonaires A�.

Les centrales A�lectriques, les usines, la��A�chappement automobile, la combustion du charbon et du bois produisent des particules trA?s fines qui restent en suspension dans la��air et sont trA?s dangereuses pour la santA�, a poursuivi la��environnementaliste en prA�sentant la��A�tude.

Celle-ci montre que la Chine et la��Inde comptent pour 55% des dA�cA?s provoquA�s par la pollution de la��air, avec 1,6 million de victimes en Chine et 1,4 million en Inde en 2013.

Pour la Chine, la combustion du charbon est le plus grand contributeur de la mauvaise qualitA� de la��air. Cette A�nergie fossile est responsable de la mort de 366.000 Chinois par an, a dA�terminA� Qiao Ma, une chercheuse de la facultA� de la��environnement A� la��universitA� Tsinghua A� PA�kin.

Elle a aussi calculA� que le nombre attendu de morts prA�maturA�es en Chine se chiffrera entre 990.000 et 1,3 million en 2030 sans des objectifs plus ambitieux que ceux fixA�s aujourda��hui pour sa��attaquer A� la pollution.

En Inde, la combustion de bois, de bouses sA?ches et da��autres biomasses dans les habitations pour cuisiner et se chauffer est une source majeure de la mauvaise qualitA� de la��air, ont dA�terminA� ces chercheurs.

Des millions de familles sont ainsi quotidiennement exposA�es A� des niveaux A�levA�s de particules toxiques chez elles.

A� La pollution de la��air est le quatriA?me plus grand facteur de mortalitA� mondialement et de loin la premiA?re cause environnementale de maladies A�, a prA�cisA� Michael Brauer, professeur A� la facultA� de santA� publique de la��UniversitA� de Colombie-Britannique A� Vancouver au Canada. A� RA�duire la pollution de la��air est de ce fait un moyen extraordinairement efficace da��amA�liorer la santA� publique (a��) et nous savons quoi faire A�, a-t-il plaidA�.

Au cours des cinquante derniA?res annA�es, la��AmA�rique du Nord, la��Europe occidentale et le Japon ont fait da��A�normes progrA?s pour combattre la pollution en optant pour des carburants et des vA�hicules plus propres et en limitant la combustion du charbon, a poursuivi Dan Greenbaum.

Buy generic ciprofloxacin online no prescription buy Flomax online AFPbuy atarax


Étiquettes : , , , , , ,



Vision Verte




Article précédent

SA�nA�gal - Mauritanie : des accords de pA?ches en perspectives

Article suivant

Portrait d'Amy N'diaye, jeune productrice agricole a Gnibi: le succA?s au bout des vilipendes





Vous aimerez aussi



0 commentaire


Laisser un commentaire


Plus d'articles

SA�nA�gal - Mauritanie : des accords de pA?ches en perspectives

Le ministre de la pA?che et de la��A�conomie maritime, Oumar Gueye a indiquA� que des nA�gociations da��accords...

3 February 2016