Urgent

Que faire des parcs naturels africains lorsqua��ils ne protA?gent plus grand chose ?

opinion / 24 août 2016

Par Geoffroy Mauvais

Geoffroy Mauvais est vA�tA�rinaire, en charge du programme Aires protA�gA�es da��Afrique & conservation de la��Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) – www.papaco.org Fosamax generic brand

Une A�tude rA�cente, parue dans Nature Communications, arrive A� la conclusion plutA?t rassurante que les aires protA�gA�es, autrement dit les parcs et rA�serves, contribuent activement A� la conservation de la diversitA� biologique.

Ca��est heureux puisque ca��est la vocation primaire de ces territoires. La��intA�rA?t de cette A�tude est qua��elle sa��appuie sur une trA?s grande quantitA� de donnA�es rA�coltA�es tout autour du monde, ce qui permet de mesurer la contribution de ces aires protA�gA�es dans la conservation de la nature de faA�on plus objective.

Mais si la��on y regarde de plus prA?s, les rA�sultats sont assez modestes avec 11% da��espA?ces en plus dans les parcs en comparaison avec les territoires adjacents, non classA�s, et globalement 14% da��individus supplA�mentaires, toutes espA?ces confondues.

Ce sont lA� bien sA�r des tendances globales qui sa��expliquent essentiellement par la diffA�rence da��usage du milieu naturel entre la��intA�rieur et la��extA�rieur des espaces protA�gA�s, favorisant logiquement la survie de la biodiversitA� lA� oA? la��homme intervient peu.

Les parcs da��Afrique encore A� la traA�ne

Mais la situation est plus contrastA�e en Afrique oA? plusieurs A�tudes conduites ces derniA?res annA�es ont dA�montrA� que la biodiversitA� continuait A� dA�cliner, y compris dans les aires protA�gA�es. En particulier en Afrique de la��Ouest oA? les grandes espA?ces de mammifA?res ont vu leurs effectifs plonger de plus de 80% en 30 ans et ce au sein mA?me des parcs censA�s les protA�ger.

MA?me si ce dA�clin est certainement moins prononcA� qua��en dehors des parcs, il na��en reste pas moins rA�el. La vraie question qui se pose alors na��est plus tant de savoir si les aires protA�gA�es sont utiles, mais si elles sont bien utilisA�es.

Beaucoup de pays da��Afrique atteignent dA�jA� les objectifs dA�finis par la Convention pour la DiversitA� Biologique qui fixe A� 17% des terres et 10% des mers la surface minimale qui devrait A?tre protA�gA�e.

Garder ou accroA�tre le nombre des rA�serves africaines en se donnant les moyens de les rendre performantes.

Certains pays comme le Maroc, la Namibie, le Congo ou encore la Tanzanie dA�passent mA?me 30% de leur superficie thA�oriquement mise de cA?tA� pour conserver la nature. Ca��est un effort A�norme consentis par ces pays si la��on considA?re que ces territoires pourraient A�ventuellement avoir une A�A�rentabilitA�A�A� A�conomique supA�rieure avec da��autres usages, devenus interdits. Mais pourquoi faire un tel effort si finalement la faune et la flore continuent de disparaA�treA�?

Travailler sur la��efficacitA� de la gestion de ces parcs

La quantitA� (nombre et surface des parcs) ne suffit donc pas et il faut travailler sur leur qualitA�A�: en la��occurrence sont-ils capables de remplir leur mission de conservationA�? Trop de territoires protA�gA�s aujourda��hui sont devenus inutiles, et pour la conservation puisqua��ils ne protA?gent plus grand-chose, et pour le dA�veloppement puisqua��ils peuvent la��entraver. Cela renforce les incomprA�hensions et les frustrations de part et da��autre des limites des parcs, entre ceux qui les dA�fendent, mais dans quel but, et ceux qui les convoitent, sans succA?s.

Ca��est donc une question A�minemment politiqueA�: garder ou accroA�tre le nombre des rA�serves africaines en se donnant les moyens de les rendre performantes. Se dA�barrasser de celles qui na��ont plus de sens en focalisant, si possible, les moyens disponibles vers les plus prometteuses. Ou renoncer A� la conservation par les aires protA�gA�es quand elle ne marche pas. Mais dans ce cas, par quoi la remplacerA�?

 cheap Flomax


Étiquettes : , , , ,



Vision Verte




Article précédent

Pluies A� Dakar: les routes encore inondA�es et la circulation bloquA�e

Article suivant

Climat: Fabius, ex-prA�sident de la COP21, inquiet pour la��accord de Paris





Vous aimerez aussi



0 commentaire


Laisser un commentaire


Plus d'articles

Pluies A� Dakar: les routes encore inondA�es et la circulation bloquA�e

A la minute oA? nous mettons cet article en ligne, la circulation de Dakar est encore perturbA�e, consA�quence de la pluie...

12 August 2016